Après le burkini, la mairie de l’islamogauchiste écolo Eric Piolle plombée par… le tiramisu

Image d'illustration / Photo: Pixlr
Image d'illustration / Photo: Pixlr

Eric Piolle, le maire islamogauchiste de Greboble, a eu chaud. Plusieurs cantines d’écoles de la ville ont servi du tiramisu aux élèves. Certains parents se sont indignés car le dessert contenait de l’alcool. Entre les écolos puritains anti-alcool et les musulmans adeptes de la loi coranique, la mairie ne sait plus comment réagir.

C’est le “menu italien”, servi dans plusieurs cantines d’écoles situées à Grenoble, qui a posé problème. Au dessert, un tiramisu a été proposé aux élèves. Il s’agit d’un dessert dont la recette a suscité une véritable polémique dans la ville du maire écologiste Éric Piolle, qui a tout récemment autorisé le port du burkini à la piscine.

Dans certains établissements, les agents ont eu en premier la puce à l’oreille. Lorsqu’ils ont vu le tiramisu être servi, ils ont alors remarqué une différence notable: au lieu d’extrait d’alcool, c’est bien de l’alcool véritable qui était présent dans le dessert.

Dans certains catines où le souci a été remarqué, les desserts ont tout de suite été enlevés. En revanche, dans d’autres, le tiramisu en question a bien été consommé par les élèves. Seuls ceux ayant un régime sans viande, une autre lubie écolo, en ont été privés. Un autre dessert leur a été proposé.

Lorsqu’ils ont appris la nouvelle, de nombreux parents d’élèves ont exprimé leur colère auprès de la municipalité de Grenoble. Les médias de parlent pas des raisons de cette “colère”, mais on peut présumer des préoccupation sanitaires d’une frange anti-alcool qui assimile un baba au rhum à une cuite à la vodka, mais aussi des revendications islamistes, dont la religion bannit l’alcool.

La mairie a par la suite présenté ses excuses auprès d’eux. Le maire Éric Piolle n’a pas communiqué le nombre d’établissements où cet incident a eu lieu. La ville gère pas moins de 39 écoles primaires. L’édile a assuré que l’alcool était présent en “quantité très faible”. Pour les musulmans, ça ne sera pas suffisant…

Source: Le Dauphiné libéré / BFMTV

Nos ancêtres étaient moins sectaires:

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici