Paris: un chauffard tsigane multirécidiviste tue Antoine Alléno, fils du chef étoilé Yannick Alléno

Yannick Alléno avec son fils Antoine / Photo: DR
Yannick Alléno avec son fils Antoine / Photo: DR

Antoine Alléno, fils du chef Yannick Alléno, est mort dimanche 8 mai à Paris. Il a été percuté par un multirécidiviste aloolisé au volant d’une Audi volée alors qu’il se trouvait sur un scooter à un feu rouge.

Dimanche 8 mai, peu après 23h à Paris. Alors qu’il se trouve à un feu rouge à l’angle de la place de la Résistance et de l’avenue Bosquet sur un scooter, Antoine Alléno, fils du chef parisien multiétoilé Yannick Alléno, est violemment percuté par un véhicule. Le jeune homme meurt sur place.

La passagère du scooter est également percutée, de même qu’un chauffeur de VTC, lui aussi arrêté près du feu rouge. Souffrant de multiples contusions, ils sont transportés à l’hôpital, leur pronostic vital n’est pas engagé.

Le responsable de la mort du jeune homme avait pris la fuite après avoir volé une Audi RS6 dans le 7e arrondissement. C’est lors de cette fuite qu’il a percuté ses victimes. Il a finalement été interpellé, alors qu’il était à pied, par un policier de la Direction de la sécurité de proximité de l’agglomération parisienne (DSPAP) qui n’était pas en service.

Selon TF1, “le suspect est un membre de la communauté des gens du voyage. Il s’appelle Francky D. et est né en 1997. Il avait 1,30 g d’alcool dans le sang au moment de l’accident”. Il est déjà connu de la justice pour une multitude d’affaires de vol, de recel, d’armes, de violences…

Au moment des faits il aurait dû se trouver en prison car il “faisait l’objet d’une fiche de recherche, car il devait purger une peine de prison de trois mois”.

Selon Le Figaro, le suspect était notamment recherché pour une peine de prison à purger et pour conduite en état d’ivresse. Une enquête a été ouverte et confiée au service de traitement judiciaire des accidents.

Antoine Alléno était âgé de 24 ans et marchait sur les traces de son père, le chef cuisinier Yannick Alléno, trois étoiles au guide Michelin et propriétaire d’un groupe hôtelier. Le père et le fils avaient notamment lancé un burger de luxe dans leur restaurant l’Allénothèque en 2021.

La chaîne d’information publique France Info, financée avec l’argent du contribuable, présente cette tragédie comme un “accident de la route”.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici