Terriblement intelligente et courageuse. Françoise Thom, une héroïne française

Photo/Getty Droits Réservés
Photo/Getty Droits Réservés

Vous êtes anticommuniste? Françoise Thom est votre Jeanne d’Arc. Cette spécialiste française de la Russie de Poutine, mondialement reconnue et haïe par le Kremlin, est une grande aventurière. Portrait d’une femme admirable.

1991. La Lituanie est la première des républiques soviétiques à proclamer son indépendance. L’Armée Rouge envahit le pays pour mater la rébellion. À l’intérieur du Parlement lituanien, les leaders indépendantistes se préparent pour l’assaut final.

Au milieu d’eux, une femme, une française, fusil de chasse à la main. C’est Françoise Thom, une historienne qui dit ce qu’elle fait et qui fait ce qu’elle dit. Elle est prête à mourir pour la liberté des Lituaniens.

Françoise Thom a été l’élève d’Alain Besançon, meilleur connaisseur français des vices du communisme. Il avait dédié sa vie à vaincre l’URSS, sa disciple le suivit sur cette voie périlleuse. Besançon était espionné par le KGB… qui tenta par la suite d’éliminer physiquement Françoise Thom. Aujourd’hui encore, les barbouzes de Poutine la surveillent comme le lait sur le feu. Cette femme en sait trop sur Vladimir le Glacial. Elle est trop intelligente et trop courageuse.

Françoise Thom est la fille de René Thom, génie de la physique moderne. Maître de conférences à la Sorbonne, elle est mariée à un historien géorgien. Et elle écrit des livres qui carbonisent l’un après l’autre les mensonges d’État russes. N’hésitez pas à vous offrir “Comprendre le Poutinisme – pour sortir du mensonge”, aux éditions Desclée de Brouwer: vous allez tomber de votre chaise. Ce que Françoise Thom révèle sur la Russie poutinienne, système paranoïaque, mafieux et entièrement fake, laisse sans voix. Vous ne verrez plus jamais le continent européen comme avant.

Entre autres, elle a également écrit un essai magistral sur les catastrophes de l’Éducation Nationale, “L’École des Barbares”, le livre de référence sur le langage idéologique, “La Langue de Bois”, et une biographie qui fait autorité internationalement: “Béria, le Janus du Kremlin”.

Pour sortir de la crise profonde qu’elle traverse, pour reprendre espoir, la France a besoin d’admirer les meilleurs de ses enfants. Françoise Thom figure dans le peloton de tête. Avec les agents du FSB (ex-KGB) qui la suivent comme une ombre, bien sûr. Mais, croyez-le ou non, quand elle en parle, ça la fait rire. Les gens courageux sont comme ça: ils se moquent du mal.

3 Commentaires

  1. c’est bien de lire l’oeuvre de cette “Jeanne d’Arc” pour comprendre le Poutinisme. aussi pour comprendre la soumission du chenil européen aux ordres de l’oncle Sam, il est conseillé de lire l’oeuvre de Hillary Clinton ” mémoires “. il a fallu un Poutine pour que le monde des escrocs soit mis à nu. toutes les institutions internationales ne sont plus crédibles. et ces médias à la botte des politiques. plus jamais confiance !!!

  2. Je suis d’accord avec le commentaire ci-dessus ! Les systèmes sont tous pourris. Cela ne veut pas dire qu’il faille tomber dans l’anarchie. Il faut au contraire, retrouver des grands hommes, non corrompus, et on ne les trouve que dans ceux qui aiment leur pays et qui défendent surtout des valeurs authentiques. Z

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici