Au Mali, une attaque djihadiste contre la base française: un soldat tué, plusieurs blessés

Un 53e militaire français a été tué samedi au Mali dans une attaque au mortier, a annoncé l’Élysée dimanche 23 janvier. Il y avait eu en 2021 trois morts au combat et un mort par accident parmi les militaires français déployés au Sahel.

Le brigadier Alexandre Martin, du 54e régiment d’artillerie de Hyères, a été “tué à Gao lors d’une attaque au mortier du camp militaire de Barkhane, dans l’après-midi du samedi 22 janvier”, a indiqué la présidence dans un communiqué.

Le soldat décédé samedi après-midi est le 53e militaire français tué au combat au Sahel depuis 2013. Sa mort survient alors que mardi, quatre soldats français avaient été blessés au Burkina Faso lors de l’explosion d’un engin explosif improvisé (IED) au passage de leur véhicule.

Il y avait eu en 2021 trois morts au combat et un mort par accident parmi les militaires français déployés au Sahel.

La force antidjihadiste Barkhane, présente depuis 2014 au Mali et dont la mission est étendue au Sahel, est au cœur d’enjeux politiques bilatéraux majeurs, avec en toile de fond les accusations de recours par le Mali aux services du groupe de mercenaires russe Wagner, ainsi que la réorganisation de la présence militaire française dans le pays.

Face à la crise ouverte avec la junte malienne, la France doit “trouver la voie” pour poursuivre l’objectif de la lutte antidjihadiste en Afrique de l’Ouest, avait déclaré jeudi la ministre française des Armées, Florence Parly.

3 Commentaires

  1. On se demande bien ce qu’on fait là bas. Ces militaires morts pour rien dans un pays qui a accueilli Hollande comme le sauveur du monde et qui maintenant crachent sur la France. Quelquefois je me demande comment on peut habiter un pays géré par des politiques aussi cons et incompétents. Pour satisfaire leur ego qui coûte cher aux familles qui perdent leur fils, leur mari, leur père ?

  2. Nous y sommes pour combattre l’islam et faire comprendre que même sur notre territoire ils ne sont pas en sécurité.

  3. CHOISEUL ne comprend rien à la politique étrangère en général et de la France : pour se défendre il faut attaquer l’islam là où il veut prendre le pouvoir pour mieux attaquer la France et l’Europe et s’y implanter par la violence.
    La guerre ,même si elle ne porte pas son nom, a commencé en France. Voir ce qui se passe dans certaines banlieues où un ville comme Roubaix. Les islamistes imposent leur loi.
    Actuellement en Europe, le taux de natalité pour les couples d’origine européenne est de 1,7 voire moins, celui des non européens est de 8,1. Faites le calcul , dans quelques décennies l’islam sera la religion dominante.
    L’islam est une religion conquérante, rétrograde, qui ne tolère pas les autres religions.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici