Castex contre la Covid: des mesures toujours plus absurdes

Castex
Le lapin-monstre

Alors que le nouveau variant “Omicron” semble de plus en plus clairement moins dangereux que ses prédécesseurs, Castex et Véran prennent une fois de plus prétexte de la hausse du nombre de “cas”, et non de malades, pour imposer des mesures “sanitaires” toujours plus absurdes.

La litanie des âneries démagogiques continue:Le Premier ministre et son ministre “des solidarités et de la santé” ont rivalisé de postures ineptes, chacun remettant par exemple son masque pendant que l’autre parlait, pour entretenir la peur parmi les plus crédules et présenter de nouvelles contraintes toujours plus aberrantes.

La plus grand délire du moment: nos 2 pieds nickelés semblent croire que le virus peut être attrapé lorsqu’on se tient debout et pas quand on est assis. Conséquence: tous les concerts debout sont interdits, et il faudra forcément consommer assis dans les cafés…

Fini le petit expresso vite avalé au comptoir, il faudra prendre une table! Les cafetiers apprécieront certainement très modérément cette mesure qui les privera de bon nombre de clients pressés, eux qui peinent déjà à se relever de l’interminable fermeture qui leur a été imposée l’an dernier. Sans parler des petits établissements qui n’ont que quelques tables…

Dans le même “esprit”, il est désormais interdit de boire et de manger dans les trains. Un vrai bonheur pendant les longs trajets, surtout quand la SNCF multiplie les retards, au départ comme à l’arrivée.! Et, mieux encore, il est également strictement prohibé de boire et de manger dans la rue, alors que l’on sait pertinemment que le virus ne se transmet pratiquement jamais en extérieur..

Et en extérieur, justement, nos Laurel et Hardy de la politique ont décidé de nous y faire à nouveau porter des masques! Véran lui-même avait fini par reconnaître qu’ils n’y servent à rien…

Les deux comiques les moins drôles de France n’ont d’ailleurs même pas le courage d’endosser la responsabilité de cette dernière mesure: au détour d’une phrase particulièrement incompréhensible, ils en laissent la culpabilité… aux Préfets!

Rappelons que les Préfets ne sont pas élus, mais nommés par l’Élysée, ce qui devrait pousser la plupart d’entre eux à se soumettre à cette… mascarade, c’est le cas de le dire!

Combien de temps cette sinistre comédie va-t-elle encore durer? La réponse est hélas ci-dessous, dans cette chanson d’Alexandre 1, le nouvel auteur-compositeur-interprète d’opposition: “Interminablement”

Source: CNews

9 Commentaires

  1. ce que l’on sait c’est que derrière la décision d’un Premier Ministre il y a tout un staff de spécialistes qui ont réfléchi à la question pendant des jours. et ce n’est qu’après avoir la certitude du cas qu’elle est prise cette décision. et voila, qu’un Monsieur vous dit que ce responsable n’en est pas un. alors ? qui croire ? oui, on peut ne pas etre d’accord sur un sujet mais faudrait il que l’on soit initié dans ce domaine. dans le cas contraire ce n’est pas constructif pour la société. cela perturbe beaucoup de personnes. ho Dieu le Tout Puissant, Préservez nous des mauvaises langues.

  2. mouatène, votre inculture fait peine et est normal pour un adorateur du massacreur car il n’a pas le droit de réfléchir, il doit accepter l’inacceptable sans commentaire.
    Relisez Machiaviel.

    • Faites comme moi, zappez mouatene et son grand “savoir”. Le “Dieu tout puissant” qu’il implore doit être mort de rire quand il l’entend

      • Que vient faire la séparatiste-terroriste taubira dans cette histoire. Encore une élucubration qui n’est pas d’Antoine.

          • Pour information : je n’ai jamais baissé mes braies devant autre personne que mon épouse et mon médecin.
            Sachez qu’il vaut se taire et passer pour un con que de l’ouvrir et ne laisser aucun doute.

  3. Castex ne fait que lire le torchon que Macron lui a glissé entre les mains avant qu’il n’entre dans l’arène. Comme ça s’il sort une connerie il pourra dire, “c’est pas moi… c’est le gros dindon”… J’avoue que je ne les écoute plus, pas plus que cette fois ci d’ailleurs.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici