La pandémie ne suffit pas? Les syndicats marxistes veulent pourrir vos vacances de Noël

Image d'illustration/DR
Image d'illustration/DR

L’an dernier, on se souvient que les vacances et les fêtes de Noël ont été gravement perturbées par les “mesures sanitaires” plus que douteuses d’un exécutif en panique, et le réveillon du jour de l’an a été carrément interdit. Mais l’année d’avant?

Souvenez-vous, juste avant la pandémie et le désastreux premier confinement, une interminable grève avait une fois de plus paralysé les transports à l’appel des habituels syndicats marxistes sans adhérents… et cette année, ils veulent recommencer!

Lesdits syndicats (CGT, Sud-rail, UNSA) réclament comme d’habitude “l’amélioration des conditions de travail“, des embauches “pour pallier des effectifs insuffisants“, des “hausses de salaires” ou encore… “une prime Covid”.

Un comble, pour des salariés totalement protégés de la précarité de l’emploi par leur statut de fonctionnaires, gavés de primes et d’avantages sociaux à faire rêver les travailleurs du privé, dans une “entreprise publique” aux effectifs déjà pléthoriques…

Pour l’instant, c’est sur l’axe Sud-Est que les usagers devraient le plus en souffrir. Seulement un TGV Sud-Est sur deux circulera vendredi. Les prévisions de trafic pour samedi et dimanche, les deux autres jours visés par ce préavis de grève, seront publiées ultérieurement, “quand le nombre de grévistes sera connu“.

Oui, on parle bien du début des vacances de Noël, et des trains à destination des Alpes, où l’an dernier les stations de sports d’hiver ont été totalement mises à l’arrêt par les mesures ineptes d’un gouvernement qui a trouvé indispensable d’interdire les remontées mécaniques en plein air…

Sur le TGV Atlantique, également concerné par un préavis de grève, le trafic sera “quasi normal” vendredi, selon le PDG de SNCF Voyageurs Christophe Fanichet, tandis que les contrôleurs et agents d’escale en gare des TGV Sud-Ouest sont appelés à faire grève de vendredi à dimanche par la CGT-Cheminots, SUD-Rail, l’Unsa-ferroviaire et FO-Cheminots.

Quant à l’Île-de-France, des préavis sont déposés pour jeudi et vendredi, le trafic sera perturbé sur une dizaine de lignes, notamment les RER B, C, D et E.

Ce mercredi à la mi-journée, la direction de la SNCF a dit “regretter que les négociations menées depuis plusieurs jours” avec les syndicats SUD-Rail, CGT-Cheminots et Unsa-ferroviaire “n’aient pas permis d’éviter le mouvement social à ce stade”, avant d’annoncer en début de soirée “l’échec des négociations avec les syndicats“.

Triste Noël en perspective pour les millions de Français privés de vacances par ces grèves, et encore un échec du “dialogue social” à la française. Alexandre 1, un des rares musiciens français vraiment pas de gauche, a consacré un morceau de son album Les Lignes Ennemies, aux 1000 impostures qui se cachent derrière le mot “Social“: FL 24 vous l’offre ci-dessous.

Source: franceinfo

 

3 Commentaires

  1. Bizarre que les organisations syndicales se réveillent maintenant pour des questions serte louables, mais qu’aucun de ceux-ci ne soient montés au créneau pour défendre tout simplement la vie en se joignant aux manifestations contre la vaccination, pardon, l’ injection d’un produit encore en phase de testes et donc insécure.
    ma question:
    les subventions sont elles plus importantes que la vie des gens ?

  2. Ras le bol de ces fonctionnaires qui profitent du seul moment ou les familles vivant éloignés peuvent ce retrouver surtout après deux ans de séparation du au covid.
    Il ni y a qu’un mot pour cela , ce ne sont que de sale EGOISTES.
    LA privatisation va mettre de l’ordre lorsqu’elle sera effective.

  3. Lorsque j’ai lu que la SNCF allait faire grève pour les fêtes de Noël, pour la raison suivante “obtenir une prime de 1000 Euros, de reconnaissance” ???? reconnaissance de quoi ?? de daigner rester 1 mois sans emmerder la France entière ? A Noël 2020, beaucoup ont passé les fêtes tout seuls à cause des restrictions et aujourd’hui ces pauvres types sans foi ni loi, veulent empêcher des gens qui EUX, travaillent toute l’année d’avoir le bonheur de passer les fêtes auprès des gens qu’ils aiment. VIVEMENT l’arrivée de la concurrence pour le moustachu dégage et se retrouve au chômage sans aucun subside.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici