Christian Estrosi l’a mauvaise: les sondages donnent Pécresse gagnante face à Macron

Mayor of Nice Christian Estrosi arrives to attend the funeral ceremony of French composer Francis Lai on November 14, 2018, at the Sainte Reparate Cathedral in Nice, southeastern France. - Francis Lai, the composer behind memorable songs and film scores for dozens of French artists, died on November 7, 2018, aged 86. (Photo by VALERY HACHE / AFP)

Christian Estrosi a quitté avec fracas Les Républicains en mai, avant d’annoncer en octobre qu’il soutiendrait le président Emmanuel Macron à la présidentielle. Désormais, il se sent un peu bête vu que les sondages donnent son chouchou perdant face à la candidate des Républicains, Valérie Pécresse.

Christian Estrosi, le maire ex-LR de Nice, a accordé peu de crédit au sondage publié mardi et donnant Valérie Pécresse gagnante au second tour contre Emmanuel Macron. Alors qu’il vient de rejoindre le mouvement d’Édouard Philippe, qui soutient Emmanuel Macron, il a estimé mercredi 8 décembre que ce sondage n’est pas à prendre au sérieux.

Christian Estrosi a quitté avec fracas Les Républicains en mai, avant d’annoncer en octobre qu’il soutiendrait le Président Emmanuel Macron à la présidentielle, puis de rejoindre la semaine dernière le parti de l’ancien Premier ministre, Édouard Philippe.

Il était interrogé sur un sondage Elabe publié mardi, attribuant à Valérie Pécresse, désignée candidate de LR, 20% des intentions de vote au premier tour de la présidentielle et la donnant gagnante face au Président sortant au second tour.

Je pense simplement que, comme le disait Valérie Pécresse elle-même, les sondages ça va, ça vient, c’est comme la queue du chien. C’est une photo instantanée d’un instant où les Français se préoccupent peu des élections présidentielles“, a jugé Christian Estrosi sur CNews.

Il n’a d’ailleurs pas mâché ses mots sur le traitement des membres LR concernant le Président en activité. “Je trouve que mon ancienne famille politique a fait l’objet de comportements et de propos haineux qu’ils n’avaient même pas eus à l’époque de la présidence de François Hollande“.

Les pro-Estrosi expliquent que “Valérie Pécresse est prise en otage par la zemmourisation imposée par Éric Ciotti“.

Interrogé pour savoir s’il n’était pas temps pour Emmanuel Macron de se déclarer candidat, Christian Estrosi a répondu: “On a besoin de gens qui pensent plus à l’intérêt général de leur pays qu’à leur propre égo“.

Aujourd’hui, qu’a-t-on à reprocher à Emmanuel Macron? Nous avons un Président qui a fait le job pendant cinq ans“, a expliqué l’ancien ministre de la droite, aujourd’hui un fidèle soutien de Macron. “Emmanuel Macron a fait des réformes de droite que même la droite n’avait pas faites.

Source: CNews

2 Commentaires

  1. Estrosi, le lèche-cul en chef… Le plus gros traitre de la politique qui se prostitue et vend Nice pour obtenir même un poste de responsable de PQ à l’Elysée. Je suis outré que les LR ne l’ait pas jeté pour haute trahison. Mais il ne faudrait pas que “le petit motard”, pense que vendre Nice à Macron, c’est vendre aussi les niçois. Tout sauf ce minable.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici