Éric Zemmour blessé lors d’une agression pendant son meeting à Villepinte

Agression-Eric-Zemmour/DR
Agression-Eric-Zemmour/DR

Hier, Éric Zemmour a été agressé lors de son arrivée dans la salle de son premier meeting de campagne par un homme qui lui a sauté dessus alors qu’il traversait le public venu l’acclamer. Le candidat de droite a été blessé a un poignet. L’agresseur a été maîtrisé par le service d’ordre et remis à la police.

Dimanche 5 décembre, se tenait, dans l’après-midi, au parc des expositions de Villepinte (Seine-Saint-Denis) le premier meeting de campagne du candidat de droite Éric Zemmour en vue des élections présidentielles de 2022.

Alors que l’homme politique traversait la salle où plus de 13000 de ses sympathisants étaient venus l’acclamer, un homme lui a littéralement sauté dessus et l’a saisi au niveau de la tête, tentant de le violenter.

Par chance, les membres du service de sécurité du candidat de la droite nationale ont pu intervenir et l’agresseur a été maîtrisé avant d’être remis à la police nationale. Bien que son profil ait été gardé secret, on a appris qu’il était déjà bien connu des services de police. L’individu va être poursuivi pour violences avec préméditation.

Éric Zemmour a poursuivi son cheminement au milieu de ses partisans jusqu’à la tribune où il a pu déclamer son discours malgré une blessure au poignet reçue pendant l’agression. À l’issue de la réunion, il a dû consulter un médecin et s’est vu attribuer pas moins de 9 jours d’ITT. L’homme politique compte déposer une plainte.

En marge de ce meeting où l’ancien journaliste a révélé les grandes lignes de son programme et a lancé son nouveau parti politique, “Reconquête”, des heurts ont éclaté entre des militants d’ultra-gauche qui tentaient de perturber le meeting et la police. Près de 50 interpellations ont été réalisées.

Il est à noter que pendant cette réunion, où la ferveur du public était réelle vis-à-vis de celui qui semble être en mesure d’apporter un nouveau souffle à la France, des militants de SOS Racisme, infiltrés dans la salle, ont tenté de perturber l’événement. Il ont été expulsés manu militari par des sympathisants du nouvel homme fort de la droite patriote.

Source: BFM TV/ Actu 17

 

6 Commentaires

  1. il n’y a rien de patriotique pour quelqu’un se déclare etre un juif berbere-sépharade d’algérie et qu’il avait toujours vécu dans un milieux féminin. bien au contraire ce n’est qu’un fils de mouton de la deuxième guerre. famille qui était neutre et bien loin de la résistance face au nazisme. et c’est ça qui va présider au destin des français ???

    • Ce qui importe pour les Français c’est le fait qu’il défende la France, quelque soit son origine, si tu n’a pas compris remonte dans ton cocotier.

    • les apatrides !!! l’année 1962, vous est restée en travers de la gorge ? n’oubliez jamais le voile, covid.19 oblige ! attendez vous à une prochaine pandémie !

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici