VIDEOS! Émeute contre la dictature sanitaire à Rotterdam: la police tire dans la foule et fait des blessés graves

Pendant les émeutes de Rotterdam sur la Coolsingel, des personnes ont été blessées parce que la police a non seulement tiré des coups de semonce, mais aussi des coups de feu ciblés, rapporte la police. Au moins deux personnes ont été gravement blessées et emmenées aux urgences.

Vendredi soir, lors de la manifestation contre les restrictions sanitaires à Rotterdam, aux Pays-Bas, la police a chargé la foule, a tiré sur les manifestant avec un canon à eau, puis avec des armes à feu.

Les Chemins de fer néerlandais ont annulé tous les trains à destination et en provenance de Rotterdam. Le trafic ne reprendra que samedi. Il a été conseillé aux automobilistes d’éviter le centre de Rotterdam.

La manifestation de Rotterdam a commencé de manière pacifique. Vendredi soir, des centaines de manifestants s’étaient rassemblées sur le Coolsingel à Rotterdam. Ils protestaient contre la politique dite “2G” menée par le gouvernement, l’équivalent de notre passe sanitaire.

La manifestation a rapidement dégénéré. Des individus ont tiré des feux d’artifice et de petits incendies ont été allumés dans les rues, selon la police. Des voitures de police et du mobilier urbain ont également été vandalisés. On trouve également sur les réseaux sociaux des images d’une voiture de police qui aurait été incendiée. La police a utilisé un canon à eau pour disperser la foule.

Le maire de la ville, Ahmed Aboutaleb, a évoqué “une orgie de violence” dans le centre de Rotterdam.

3 Commentaires

  1. Les mondiallistes sefrottent les mains : la guerre civile, c’est ce qu’ils veulent pour nous mettre définitivement sous contrôle, sans alibi sanitaire. Macron fait pareil.

    • Faire son métier ? Tirer à balles réelles sur des manifestants consiste à faire son métier selon vous ? Vous êtes mûr pour la dictature semble-t-il.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici