Six ans jour pour jour après les attentats du 13 novembre, un clandestin algérien armé menace les clients d’un bar parisien

Image d'illustration / Photo: Pixlr
Image d'illustration / Photo: Pixlr

Six ans après les attentats du 13 novembre 2015, un bar parisien a vécu une soirée très agitée le samedi 13 novembre dernier. Le quotidien Le Parisien rapporte qu’un Maghrébin ivre et menaçant a dû être arrêté par les forces de police alors qu’il affichait une attitude très inquiétante.

Les policiers ont dû intervenir dans un bar du XVe arrondissement de Paris dans la nuit du samedi 13 au dimanche 14 novembre. Selon Le Parisien, un homme muni d’un fusil Airsoft et de couteaux menaçait des clientes.

Dans un premier temps, l’individu, ivre, s’est rendu dans l’établissement et a tenté d’aborder une cliente du bar. Face au refus de cette dernière, soutenue par son ami, il a alors promis de “revenir avec une arme”. Une promesse qu’il a tenue, revenant dans un second temps armé de ce qui ressemblait à un fusil d’assaut. Menaçant et hurlant en arabe, l’agresseur a alors disparu à nouveau pour revenir cette fois-ci avec des couteaux.

Durant le second aller-retour entre le bar et son domicile, la police a alors été appelée en urgence. Arrivés à temps avant qu’un drame ait lieu, les policiers ont interpellé l’individu armé.

La perquisition effectuée au domicile de l’individu a permis de retrouver le fameux fusil qui était en réalité un fusil de type Airsoft. Lors de son audition, la police a également appris que l’homme de 37 ans était de nationalité algérienne et en situation irrégulière.

Interrogé sur son arme, l’individu a expliqué s’être procuré l’objet “avant Halloween”. “Je voulais rigoler”, explique-t-il, assurant que les couteaux servaient “pour la pizza”. L’homme arrêté a été décrit comme “accessible à une sanction pénale” par les psychiatres.

Source: Le Parisien

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici