Maître Di Vizio, le poil à gratter de la dictature sanitaire, visé par une procédure disciplinaire absolument bidon

Maître Di Vizio / Photo: Cabinet Di Vizio
Maître Di Vizio / Photo: Cabinet Di Vizio

L’avocat Fabrice Di Vizio aux 130.000 abonnés sur Twitter, une figure du mouvement anti-passe sanitaire, est visé par une procédure disciplinaire de l’Ordre des avocats de Paris.

Depuis plus d’un an, cet avocat anti-dictature sanitaire multiplie les recours massifs contre la gestion gouvernementale de la crise sanitaire, provoquant l’ire de la Macronie.

Le bâtonnier de l’Ordre des avocats de Paris, Me Olivier Cousi, a annoncé l’ouverture, ce mardi, d’une enquête disciplinaire qui pourrait déboucher sur des sanctions pouvant aller jusqu’à l’interdiction d’exercer ou la radiation.

La raison officiellement invoquée reposerait sur des “plaintes de clients mécontents reçues par le Conseil“, ce que conteste Fabrice Di Vizio. “Radicalement faux“, s’insurge-t-il, affirmant ne pas avoir été notifié de cette procédure.

Fabrice Di Vizio estime cette cabale “inadmissible”, mais s’en réjouissant. “Enfin, ils me poursuivent!” Puis d’ajouter sur Twitter: “J’avais hâte! Que la fête commence! Et je vais donner à la presse et surtout au public l’acte de poursuite! Ainsi, finies les rumeurs de manquement à la probité et chacun se rendra compte de quoi on parle! J’ai dit merde, j’ai dit bordel et l’ordre n’aime pas les gros mots.

On lui reproche notamment le registre lexical employé lors de ses interventions télévisées dans l”émission TPMP de Cyril Hanouna.

Écoutez un peu ce qu’on me reproche! Ça vaut le coup! Je suis un petit garçon qui a dit merde alors que j’aurais dû dire crotte! Con au lieu de pas intelligent! Écoutez! C’est juste hilarant“, résume-t-il.

Cet avocat de 47 ans, spécialiste du droit de la santé publique, devenu dès le début de la crise sanitaire au printemps 2020 une personnalité médiatique, est la bête noire du lobby sanitaire et de la Macronie.

Sur son site internet, l’avocat affirme avoir traité “des dossiers sensibles et complexes, allant du Médiator en passant par la grippe H1N1“. Il y défend souvent des professionnels de santé s’opposant à des décisions gouvernementales.

À son tableau de chasse, il peut faire figurer ses plaintes déposées pour plusieurs médecins et des particuliers qui ont contribué à l’ouverture d’une information judiciaire à la Cour de justice de la République en juillet 2020 visant notamment Édouard Philippe, Olivier Véran et Agnès Buzyn, sur la gestion de la crise sanitaire.

L’ex-ministre de la Santé a été mise en examen début septembre pour “mise en danger de la vie d’autrui”.

Fabrice Di Vizio est aussi l’avocat du professeur Didier Raoult dans un dossier disciplinaire devant l’Ordre des médecins de Nouvelle-Aquitaine, qui a examiné début novembre deux plaintes.

Sources: AFP

Promesse tenue: les avocats partent à l’assaut de Macron!

1 COMMENTAIRE

  1. La liberté de penser et d’agir, les Charlie sont morts pour ça et toute la France était dans la rue pour la défendre.

    ET à quoi assiste-t-on aujourd’hui, la dictature macronienne en marche…” Il a dit la vérité ! il va être exécuté”…

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici