Ils ont osé le dire! “L’immigration qualifiée est un bienfait pour l’économie française”

Image d'illustration / Photo: Flickr
Image d'illustration / Photo: Flickr

Ne riez pas. Le Conseil d’analyse économique estime que “l’immigration qualifiée” est un bienfait pour l’économie française. Le Conseil préconise de “repenser la politique migratoire” nationale et prône la création d’un système de visas à points.

C’est une étude qui “remet certaines pendules à l’heure”, de l’avis de ses auteurs. Au moment où l’immigration apparaît comme un des thèmes centraux de la pré-campagne présidentielle, une note du Conseil d’analyse économique (CAE) plaide ainsi pour un accroissement de l’immigration qualifiée, vantant ses avantages économiques sur le long terme.

Le débat public sur l’immigration est dominé par les questions identitaires et sécuritaires, et quand l’angle économique est abordé, seuls des aspects de court terme en matière d’emploi et de finances publiques sont évoqués“, regrettent en introduction les auteurs de cette note, les économistes Emmanuelle Auriol et Hillel Rapoport.

Les véritables enjeux de l’immigration économique, ceux de la croissance à long terme, ne sont, eux, jamais discutés”, ajoutent-ils, en mettant de côté les questions de coût de l’immigration sauvage.

Cette étude paraît aussi deux semaines après une vaste étude de l’OCDE sur “l’impact budgétaire” des immigrés. Elle concluait qu’entre contributions versées et dépenses publiques, l’impact était légèrement positif pour la France. Sans blague.

Cette note est “utile parce qu’elle remet certaines pendules à l’heure“, a ainsi défendu Emmanuelle Auriol. D’abord, “une somme considérable d’études économiques démontre les bienfaits d’une immigration de travail qualifiée et diversifiée“, en matière d’innovation, d’entrepreneuriat et donc de croissance et de productivité, rappelle la note.

Citant des observations faites sur les États-Unis, pays en pointe dans l’attraction des talents étrangers, ses auteurs montrent que les immigrés, qui y représentent 13% de la population, sont à l’origine de 24% des brevets déposés entre 1940 et 2000, et qu’ils représentent 26% des entrepreneurs. En France, seulement 8% des brevets sont déposés par des immigrés, qui représentent environ 10% de la population.

La conclusion qui s’impose est simple: les Américains ont une immigration de qualité, entre autres des scientifiques européens dont un certain nombre de Français, chassés par le socialisme de Bruxelles, nous, devons supporter une immigration de “shitholes”.

En France, “l’immigration est peu diversifiée et peu qualifiée, les opinions publiques y sont assez défavorables“, observe le rapport, en des termes plus polis que notre commentaire.

 

 

4 Commentaires

  1. la particularité de la france c’est qu’elle ne peut pas faire le choix entre kader, mamadou ou kinta-kounté, puisqu’ils sont tous les petits enfants des anciens colons qui, au moment de la fuite, ont oublier leurs rejetons issus de violes. c’est simple ! les méfaits de la colonisation commencent à voir le jour. et si l’on s’amusait à faire les test ADN ? beaucoup de familles françaises ne s’y trouveront pas à l’aise. certaines vérités sont difficiles à accepter. qui sème le vent récolte la tempete.

    • Mouatène, stoppez votre propagande et vos mensonges. Vous même que faites vous en France, pays que vous détestez et dont vous profitez ?

      • je vous ai chatouiller quand meme les neurones, et ça vous énerve. allons, allons, cher ami ! vous savez très bien que ce j’avance est la vérité. les anciens ont semé le vent et les montants récoltent la tempete. c’est la nature qui veut ça. qui vous dit que je en france ? pourquoi pas ailleurs. bonne journée l’ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici