Lorsque Yannick Jadot était pro-chasse… FL24 a trouvé un entretien oublié du leader écolo

Yannick Jadot. Un chasseur. / Photo: Pixabay. Wikimedia Commons
Yannick Jadot. Un chasseur. / Photo: Pixabay. Wikimedia Commons

Yannick Jadot a récemment proposé “d’interdire la chasse le dimanche et les week-ends afin de rendre les forêts aux promeneurs“, et parce que “ce loisir peut tuer“. Mais il fut un temps où le candidat écolo à la présidentielle était super pote avec les chasseurs, comme en témoigne un entretien de 2017.

Les propos anti-chasse de Yannick Jadot ont valu au candidat écolo de se faire exploser par les chasseurs, qui lui reprochent notamment de vouloir réserver la chasse aux privilégiés et de l’interdire aux paysans.

Cependant, il n’en a pas toujours été ainsi. Avant la présidentielle de 2017, le leader écolo voulait s’imposer en rassembleur des défenseurs de la nature. Il a accordé alors une interview assez pro-chasse à Chassons.com.

Je suis né et j’ai vécu dans un petit village de l’Aisne jusqu’à mes 17 ans“, s’est-il présenté aux lecteurs, chasseurs pour la plupart. “Les paysans chez qui j’allais chercher le lait frais étaient évidemment chasseurs, souvent la seule distraction le dimanche. Mon grand-père également. Ils pratiquaient une chasse avec peu de prises, une chasse de convivialité qui améliorait le quotidien alimentaire.

Voici de quoi, à ses yeux, s’attacher la sympathie des amateurs de la chasse. “Je suis des vôtres”, semblait-il dire. La suite de ses propos est étonnement juste, ce qui est surprenant pour un écolo gauchiste.

La chasse a un ancrage territorial et traditionnel fort, représente un vecteur de lien social et inter-générationnel dans nos campagnes“, dit Yannick Jadot.

Aujourd’hui, la question d’être anti- ou pro-chasse me semble dépassée“, ajoute-t-il, au risque de choquer ses électeurs bobos. “On peut être chasseur et avoir des préoccupations environnementales.

Il dessine même la vision d’un front commun des chasseurs et des écolos. “Nous avons des intérêts convergents, voire communs. La préservation de la nature, des habitats et écosystèmes nécessaires au maintien des espèces est essentielle pour écologistes et chasseurs.”

“Chasseurs et écologistes doivent se parler et travailler ensemble“, dit-il, “comme alliés dans nos combats contre la segmentation du territoire, son artificialisation, sa destruction.

Contrairement à ses intentions de 2021, en 2017 Yannick Jadot ne semble pas vouloir révolutionner le monde de la chasse. “La gestion de la chasse est déjà organisée en France: associations, fédérations, permis de chasser, plans de gestion, plans de chasse… Cette base fonctionne relativement bien.”

Voici des prises de positions pour lesquelles il risque de se faire étriper par ses électeurs et ses ayatollahs verts de camarades.

Source: Chassons.com

1 COMMENTAIRE

  1. Illustrez autrement votre article car un type armé d’une carabine à diabolos calibre 4,5mm, ça fait pas sérieux !

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici