En Avignon, un quinquagénaire retrouvé mort égorgé dans la “cité des salafistes”

Coran/Pixabay
Coran/Pixabay

Samedi matin, un homme de 57 ans a été retrouvé mort, égorgé à l’arme blanche près de la porte de son domicile situé dans le quartier de la Reine-Jeanne en Avignon, un endroit que notre confrère Paris-Match avait surnommé la “cité des salafistes” en 2016. On ignore tout des circonstances du meurtre.

Samedi 6 novembre, dans la matinée, le corps sans vie et atrocement mutilé d’un homme de 57 ans a été retrouvé derrière la porte, restée entrouverte, de son domicile situé dans le quartier à très forte majorité immigrée de la Reine-Jeanne en Avignon, dans le Vaucluse.

La victime, un homme originaire du Maroc, a été découverte par son employeur qui avait été alerté par la femme du quinquagénaire qui se trouvait en vacances en Espagne et était sans nouvelles de son mari. L’appartement ne semble pas avoir été fouillé et aucune trace de lutte n’a été mise en évidence.

Le parquet d’Avignon a ouvert une enquête sur ce crime et les fonctionnaires de la police judiciaire locale mènent les investigations. Pour l’heure, on ignore totalement les circonstances et les mobiles du meurtre. La victime était inconnue des services de police et de justice.

Il est à noter que le quartier de Reine-Jeanne où ce crime a été commis est réputé pour être sous la coupe d’éléments lié à l’Islam radical. En janvier 2016, notre confrère Paris-Match n’avait pas hésité à y consacrer un article de 4 pages, écrit sous la plume de Djaffer Ait Aoudia et intitulé “Reine-Jeanne. À Avignon, la cité des salafistes“.

Sources: France Bleu/ Le Dauphiné Libéré/ La Provence

 

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici