Que cherchent les archéologues américains en Lorraine?

Liberator B24 / Photo: Wikimedia commons
Liberator B24 / Photo: Wikimedia commons

Des fouilles ont lieu depuis deux semaines dans le village de Bainville-aux-Miroirs, en Meurthe-et-Moselle. Les archéologues britanniques, mandatés par les États-Unis, recherchent les corps de soldats disparus lors d’un crash pendant la Seconde Guerre mondiale.

C’est un mystère qui dure depuis plusieurs décennies: où sont passés les corps de deux soldats disparus aux alentours de Bainville-aux-Miroirs?

En effet, le 16 septembre 1944, un bombardier B-24J Liberator américain, parti d’une base aérienne anglaise, devait déposer des armes et du matériel militaire à Strasbourg lorsqu’il a été touché par un tir. Il s’est par la suite écrasé au sol avant de prendre feu.

Si le pilote et l’opérateur radio de l’avion avaient réussi à sauter de l’avion en parachute, les six autres soldats à bord sont morts. En revanche, seulement quatre corps ont été retrouvés. Depuis deux semaines, envoyés par les États-Unis, des archéologues britanniques ont relancé les recherches pour retrouver les dépouilles. Il pourrait s’agir de George F. Bradbury, un navigateur, et James G. Pirtle, un artilleur de queue.

Ce n’est pas la première fois que des fouilles ont lieu dans ce secteur: en 2013 déjà, les services américains avaient fait le déplacement pour définir la zone où réaliser des recherches qui s’avèrent complexes. “On creuse jusqu’à deux mètres de profondeur sur 30 mètres de largeur mais les sols et les conditions ne sont pas idéales“, explique Tim Fletcher, l’archéologue principal de la mission.

La chaîne d’information en continu précise qu’il reste encore 10 jours d’investigations aux chercheurs pour réussir à retrouver la trace des deux soldats disparus. Pour le moment, ils n’ont pas révélé s’ils avaient mis la main sur des premiers ossements.

Source: BFMTV

1 COMMENTAIRE

  1. bonjour
    Si l’orgueil et la vanité des anciens était juste aucune chance de les retrouver, ceux qui clamaient comment il sont disparus nous l’avaient tant répeté , héritiers de leur aînés du maquis, parce qu’il avaient procédés de la même façon en Algérie, le mystère serait non pas résolu mais éclaircis dans les moindres détails.
    La forêt du Menil?. Ils ont…………………………… par le maquis!.
    Aucune guerre n’est propre, le profit est toujours le premier intérêt.
    Paix à leur âmes, seul Dieu a pris soins d’eux

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici