VIDEO CHOC! Près de Lille, un commissariat attaqué au mortier d’artifice par une quinzaine de racailles

Image d'illustration/DR
Image d'illustration/DR

Dans la nuit de mardi à mercredi dernier, le commissariat de Villeneuve-d’Ascq a été la cible d’une attaque en règle par un commando d’une quinzaine d’individus. Le bâtiment a été bombardé d’un grand nombre de fusées de mortier d’artifice. Si aucun policier n’a été blessé, aucun des assaillants n’a pu être interpellé.

Dans la nuit du mardi 2 au mercredi 3 novembre, peu après minuit, une quinzaine d’individus non identifiés ont progressé vers le commissariat de Villeneuve-d’Ascq, dans la banlieue de Lille, dans le Nord.

Les assaillants ont déclenché un bombardement nourri, à l’aide de mortiers d’artifice, sur le bâtiment qui abritait de nombreux policiers. L’attaque a duré plusieurs minutes avant que les agresseurs ne prennent la poudre d’escampette.

L’édifice a été légèrement dégradé et aucun fonctionnaire n’a été blessé. En revanche, aucune interpellation n’a été réalisée parmi les assaillants qui ont pu œuvrer et fuir en toute impunité.

Le parquet de Lille a ouvert une enquête sur cette attaque qui pourrait être un acte de représailles. En effet, l’après-midi précédente, vers 16h, un “jeune” du quartier à forte population immigrée du Pont-de-Bois a été interpellé par les forces de l’ordre.

La racaille, qui circulait en scooter, a forcé un contrôle et a percuté un CRS qui voulait le stopper, avant d’être interpellé. Le policier a été légèrement blessé. Le “jeune” a été placé en garde à vue.

Sources: BFM TV/ TF1/ Twitter

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici