Macron savait-il que l’Australie déchirerait le contrat des sous-marins? Un SMS gênant est révélé

Emmanuel Macron/DR
Emmanuel Macron/DR

“Dois-je m’attendre à de bonnes ou de mauvaises nouvelles pour notre ambition conjointe sur les sous-marins?”, avait demandé par SMS Emmanuel Macron au Premier ministre australien 2 jours avant l’annonce officielle de la rupture du contrat de sous-marins signé entre la France et l’Australie.

La révélation de ce message est une réponse de l’Australie au Président français qui déclarait dimanche qu’il “savait” que le Premier ministre Scott Morrison lui avait menti, en cachant son intention de rompre le contrat signé. L’entourage de Macron a dénoncé des “méthodes très inélégantes” et assuré n’avoir pas été prévenu de l’intention australienne.

“Ce SMS montre qu’au contraire le Président ne savait pas qu’ils dénonceraient le contrat”, a prétendu son entourage, affirmant que “s’il y avait eu un SMS plus clair en ce sens ils en auraient fait état”.

“Nous savions que les Australiens avaient des interrogations mais seulement sur des aspects techniques et de calendrier, comme pour tout gros contrat de ce type”, défend cette source, qui soutient que le SMS de Macron portait sur ces points avant une entrevue avec le constructeur Naval Group prévue le lendemain.

“Nous ne savions pas qu’ils voulaient changer de stratégie en optant pour le nucléaire, sinon nous aurions fait une proposition. Nous dire qu’ils voulaient changer de stratégie était la moindre des choses”, conclut la source.

Source: AFP

1 COMMENTAIRE

  1. A mon avis il le savait et même plus je pense qu’il est complice parce-qu’il veut détruire l’industrie et foutre les français et la France dans la merde à tous les niveaux il a sans doute des contrats plus intéressant sur les nano-particules, le numérique et la 5G … qui lui serviront en plus à accentuer et reprendre son pouvoir avec sa politique de fin de vie libre des français

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici