Dernier délire d’Hidalgo: des cimetières “écolos” à Paris

Image d'illustration / Photo: Fotolia

La nouvelle pourrait nous faire croire que nous vivons un premier avril et non pas la Toussaint: la municipalité Hidalgo a décidé que trois cimetières parisiens allaient tester des “espaces funéraires écologiques“. Les conditions requises sont assez hallucinantes…

Dans les tombes de ces “espaces funéraires écologiques” ne pourront être inhumés que des “cercueils non polluants.” Ceux-ci devront être “en matériaux biodégradables, non traités, non vernis“. Idem pour les stèles.

Cela va déjà assez loin dans la posture écologique ostentatoire, mais ce n’est qu’un début: la terre, elle, devra être issue d “une prairie naturelle qui inclut des espèces de plantes indigènes et naturalisées d’île de France“.
Et ce n’est pas tout: le projet de la coalition écolobobo-communisto-socialiste stipule également que les tombes devront être creusées “à la force des bras et pas par des pelleteuses mécaniques“!
Ultime contorsion ostensiblement vertueuse: les défunts devront être uniquement vêtus de vêtements… en fibres naturelles, telles que le coton ou le lin.
Le pire, c’est qu’il se trouvera sans doute des Parisiens pour marcher dans la combine, et ardemment souhaiter que leur dépouille retourne à la poussière sans souiller la planète grâce aux “espaces funéraires écologiques” d’Hidalgo. Après tout, elle a bien quelques électeurs…
Source: Le Parisien

1 COMMENTAIRE

  1. On va envoyer cette municipalité de crétins (il ni y a pas d’autre mot) creuser des tombes , ils n’en feront même pas une avant de crier grâce.

    De toute façon rien a foutre de cette nouvelle lubie Hydalguest , incinération et dispersion en pleine nature et c’est totalement légal .

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici