Erdogan va-t-il lancer une nouvelle opération militaire en Syrie?

Recep Tayyip Erdogan/DR
Recep Tayyip Erdogan/DR

Alors que la popularité du président Erdogan n’est actuellement pas au mieux, la Turquie serait sur le point de conduire sa sixième opération militaire dans le nord de la Syrie.

Après les opérations “Bouclier de l’Euphrate” en 2016 et “Rameau d’Olivier” en 2018, “Source de Paix” en 2019 et “Bouclier de Printemps” en 2020, Erdogan cherche toujours à contrôler des territoires dans le nord syrien.

Ces opérations visaient aussi les milices kurdes syriennes (YPG), accusées par Ankara d’être alliées avec le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), lui-même considéré comme une organisation terroriste.

Mais le 11 octobre dernier, c’est Al-Qaeda en Syrie qu’Ankara  a accusée d’être responsable de plusieurs attaques menées contre ses troupes déployées en Syrie, en particulier dans le canton d’Afrine, et à sa frontière.

Et Erdogan s’était dit prêt à prendre les mesures nécessaires pour éliminer toute menace contre ses forces de sécurité: “Les récentes attaques et le harcèlement visant nos forces de police ont atteint leurs limites. Nous sommes déterminés à éliminer nous-mêmes les menaces en provenance de Syrie“, avait lancé le président turc.

Le chef de la diplomatie turque, Mevlüt Cavusoglu, avait, lui, pointé la responsabilité de la Russie et surtout des États-Unis, accusés d’avoir “failli à leurs promesses” en formant et en équipant les milices kurdes syriennes, en première ligne face à l’État islamique.

Puisqu’ils ne tiennent pas leurs promesses, nous ferons le nécessaire pour garantir notre sécurité“, avait-il menacé. Et c’est dans ce contexte qu’on apprend qu’Ankara vient de déployer plus de 200 véhicules et des centaines de soldats supplémentaires en vue d’une nouvelle offensive contre les YPG…

Issue de confidences à Bloomberg de responsables turcs restés anonymes, la nouvelle a été en partie confirmée par l’agence officielle syrienne SANA, qui a évoqué l’existence d’un convoi de 31 véhicules militaires chargés d’armes et de munitions destinées “aux réseaux terroristes“.

Source: OPEX 360

 

 

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici