La Chine va bâtir une base pour le Tadjikistan qui craint d’être déstabilisé par ses voisins talibans

Armée chinoise / Photo: DR
Armée chinoise / Photo: DR

La chambre basse du Parlement tadjik a approuvé la construction d’une base par la Chine dans la région frontalière de l’Afghanistan, a indiqué ce jeudi un haut responsable. Cette base sera destinée à protéger le Tadjikistan qui redoute d’être submergé par des attaques djihadistes depuis le retour au pouvoir des talibans.

“La construction va être intégralement financée par la partie chinoise. Une fois construite, la base sera transférée” aux forces de police du Tadjikistan, a expliqué cette source qui a requis l’anonymat. La Chine a mis à disposition une enveloppe de 7,3 millions d’euros pour bâtir cette infrastructure. Pékin a prétexté ne “pas avoir été informée” de cette construction.

Depuis le retour au pouvoir des talibans à Kaboul, les puissances proches de l’Afghanistan, comme la Russie et la Chine, redoutent que les djihadistes ne parviennent à déstabiliser les pays voisins. Si d’autres pays d’Asie centrale ont engagé un dialogue avec les talibans, le Tadjikistan refuse tout contact avec les nouveaux maîtres de Kaboul.

Le président tadjik, Emomali Rakhmon, a plusieurs fois exprimé son inquiétude devant la multiplication de “groupes terroristes” à sa frontière, appelant le mois dernier à créer “une ceinture de sécurité fiable autour de l’Afghanistan”.

Source: AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici