Pourquoi les dealers vont jusqu’à les payer 50€ par voiture brûlée, pour qu’ils y mettent le feu?

Image d'illustration/DR
Image d'illustration/DR

Gênés depuis plusieurs semaines par la police, les dealers du quartier de la Rocade à Longjumeau (Essonne), n’hésitent plus à payer des complices pour incendier des voitures, afin de distraire les forces de l’ordre, pour pouvoir continuer tranquillement le trafic de drogue.

Le mercredi 28 septembre, 5 voitures sont incendiées en centre-ville de Longjumeau: 2 dans la rue des Marguerites et 3 près de la résidence des Sources. Le lendemain, un autre véhicule flambe rue Jean-Moulin, près d’un quartier pavillonnaire. À chaque fois, la vitre a été brisée et une matière inflammable a été jetée dans l’habitacle. Sans aucun motif.

“Le temps d’appeler les pompiers, de faire les constats, de taper une procédure… ça occupe pas mal”, explique une source proche du dossier. “Pendant ce temps-là, les dealers sont tranquilles pendant une heure ou deux sur le point de vente.”

Grâce aux images de vidéosurveillance, les policiers repèrent une voiture suspecte, puis remontent à son propriétaire, et l’interpellent à Savigny-sur-Orge avec son supposé complice.

Une source proche de l’enquête précise que les deux “jeunes” majeurs ont reconnu les faits en garde à vue. Ils déclarent avoir agi sur commande des dealers du quartier. “Ils ont expliqué qu’ils étaient payés 50€ par voiture brûlée par les dealers de la Rocade pour éloigner les policiers”, ajoute cette même source.

Source: Le Parisien

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici