Accusé d’avoir joué au casino avec votre argent, quelle peine risque cet ancien député socialiste?

Sharon Stone dans Casino de Martin Scorsese/Capture d'écran
Sharon Stone dans Casino de Martin Scorsese/Capture d'écran

Ce mercredi, le parquet de Marseille a requis 18 mois de prison dont 6 avec sursis, une amende de 10 000€ et une inéligibilité de 3 ans contre l’ex-député socialiste Henri Jibrayel, jugé pour “détournement de fonds” publics. L’élu est accusé d’avoir joué au casino avec l’argent des Français.

“L’argent des dépenses de jeu, c’est mon argent, je n’ai pas utilisé d’argent public, je le dis solennellement”, s’est défendu cet ancien député, élu dans les quartiers pauvres du nord de Marseille et aujourd’hui âgé de 70 ans. Il conteste s’être servi des fonds publics pour jouer au casino et rembourser le crédit d’un véhicule à usage privé

Le socialiste a reconnu son addiction au jeu “pour des problèmes personnels” et s’est fait interdire de casino. Son avocat, Me Jorge Mendes Constante, a réclamé sa relaxe, “ce dossier ne permettant pas de dire que l’argent joué provenait de l’Assemblée nationale”, selon lui.

Le procureur, Mathieu Vernaudon, a justifié ses réquisitions par des pratiques “gravement attentatoires au pacte social que M. Jibrayel doit faire vivre”. “Ce genre de comportement, l’utilisation de fonds publics à des fins personnelles, contribue à l’affaiblissement de la démocratie”, a-t-il rappelé.

En effet, les Français ne sont pas rassurés de savoir que ceux qui sont élus pour gérer leur argent ont des problèmes d’addiction aux jeux. C’est notamment pour éviter ce risque, que l’État ne doit avoir que le moins possible votre argent en charge. Car une fois dans ses mains, vous n’êtes absolument plus maître de ce qu’il peut faire du fruit de votre travail.

Source: AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici