Ne dites plus “rodéos urbains”! Zemmour a trouvé un nouveau mot

Image d'illustration / Photo: DR
Image d'illustration / Photo: DR

Hier, Bruno Lethuillier, maire de la commune du Faulq, dans le Calvados, a été violemment frappé d’un coup de matraque par un jeune qui participait à un rodéo urbain.

Un rodéo auquel participaient une cinquantaine de racailles en scooter et à moto.

Courageusement, et conformément à sa mission, le maire a tenté de faire cesser ce cirque infernal. Il a été pris pour cible. Le Préfet a porté plaine, une enquête est en cours.

Alors, parler de “rodéo urbain” n’est plus approprié. C’est bien plus grave que cela. Il s’agit de meutes motorisées et hyper-agressives.

Éric Zemmour a donc tweeté: “Pendant qu’on “emmerde les Français” pour un km/h de trop, la horde sauvage frappe sans pitié.”

C’est bien ça: la horde de sauvages. Qui veut occuper le terrain, nous terroriser et, si nécessaire, si nous lui résistons, nous punir.

Ça ne vous rappelle rien?

Sources: Twitter, Youtube

1 COMMENTAIRE

  1. Lancez un bâton dans les roues lors des rodéos, absence de casque et accident garanti, cela fera le ménage.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici