Ce lycéen déteste la France et menace d'”égorger la directrice comme monsieur Samuel Paty”

Image d'illustration / Photo: FotoliaImage d'illustration / Photo: Twitter
Image d'illustration / Photo: Twitter

Depuis le mois de mai, un ancien élève d’un lycée privé parisien publiait sur le compte Facebook de l’établissement des menaces de mort. Son souhait: Égorger la directrice comme monsieur Samuel Paty”. La cible des menaces a fini par déposer une plainte lundi 25 octobre au matin.

L’auteur des menaces affirmait agir au nom de Kadyrov (le satrape islamiste de Poutine) et  du “sultan” Erdogan. Puis l’élève djihadiste a directement adressé ses menaces à la messagerie professionnelle de la directrice, en souhaitant “supprimer” celle qu’il accuse d’être à l’origine de ses déboires scolaires. Après une rencontre avec elle, il s’était excusé.

Toutefois, lundi, il a exprimé de nouvelles menaces, mais cette fois, il s’est dit prêt à passer à l’action. Il a confié à un de ses proches qu’il avait brûlé ses papiers français afin d’égorger la directrice. La police rapporte qu’il a précisé “haïr la France, l’Occident, l’Europe” et vouloir brûler le drapeau français dans la cour du lycée.

Dans ses mails, les enquêteurs ont également retrouvé des menaces contre la fille de la directrice qu’il voulait “violer et égorger”. Le lycéen djihadiste a été interpellé et placé en garde à vue hier après-midi. À l’issue de sa rétention, il devrait être déféré devant un magistrat qui décidera de son sort.

Récemment à Marseille, un artisan en BTP avait menacé un couple d’enseignants en faisant référence à l’assassinat de Samuel Paty. Il avait comparu au tribunal après sa garde à vue, mais l’audience a été reportée en novembre.

Source: Le Point

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici