Dictature sanitaire et minoritaire! Le passe sanitaire prolongé par moins de 20% des députés

Assemblée nationale/Wikimedia Commons
Assemblée nationale/Wikimedia Commons

Dans la nuit de mercredi à jeudi, à l’issue de débats souvent électriques, l’assemblée nationale a donné un premier feu vert au projet de loi “vigilance sanitaire”, y compris la possibilité de recourir au passe sanitaire jusqu’au 31 juillet. Par combien de députés?

La question se pose malheureusement très souvent. Il y a, en France, 577 députés à l’Assemblée nationale. Combien se sont déplacés pour voter sur un projet de loi qui va peser sur la totalité des Français?

C’est le côté impitoyable de la vie parlementaire: absences et présences sont publiques… et si l’on s’émeut du taux d’abstention quand ce sont les Français qui votent, pourquoi ne pas trouver honteux que les députés ne donnent pas l’exemple?

Le relevé de la chambre des députés est formel: au moment de ce vote crucial, il n’y avait que 178 députés dans l’hémicycle, sur un total de 577. Même pas le tiers d’entre eux…

Et le relevé concerne aussi les votes: 109 pour, 66 contre, et 3 abstentions. Cette mesure va peser sur chacun de nous: les rétifs qui ne souhaitent pas se vacciner avec des produits toujours en phase de test, et les vaccinés qui doivent présenter le passe pour avoir le droit de boire un café en terrasse, voir un film, et mille autres libertés de la vie quotidienne.

Et tout est désormais clair: la mesure en question va nous être imposée par moins de 20% des députés. On s’en souviendra en 2022…

Sources: Ouest-France, LCP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici