Pas de troisième dose, pas de passe sanitaire? L’aveu d’une ministre

Elisabeth Borne/EU2017EE Estonian Presidency
Elisabeth Borne/EU2017EE Estonian Presidency

Une troisième dose de vaccin anti-Covid-19 bientôt obligatoire pour valider son passe sanitaire? Le rappel n’est pas requis pour le moment, mais la situation pourrait changer dans les prochaines semaines afin de pousser les injections, alors que le rythme actuel est jugé insuffisant.

C’est la ministre du Travail Élisabeth Borne qui l’a laissé échapper la semaine dernière sur Europe 1. Le gouvernement envisagerait la possibilité de supprimer le passe sanitaire pour les personnes refusant de faire la troisième dose.

“C’est quelque chose que l’on regarde, ça n’est pas décidé. L’intérêt c’est de rester protégé avec ce vaccin”, a affirmé Élisabeth Borne au micro de la station parisienne.

“Quand vous êtes une personne âgée vaccinée depuis plus de six mois, c’est vraiment très important, on sait que l’immunité baisse fortement au bout de six mois, donc il faut absolument faire cette troisième dose”, a tenté de justifier la ministre.

La veille, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal avait voulu rester prudent sur les évolutions à venir concernant le lien entre le rappel et le passe sanitaire.

Aujourd’hui, la troisième dose, ou le rappel vaccinal, n’est pas requis dans le cadre du passe sanitaire”, avait-il rappelé… sous-entendant que cette situation pouvait évoluer.

1,73 million de doses de rappel ont été administrées, mi-octobre, sur plus de “4,5 à 5 millions de personnes” éligibles, “Ce n’est clairement pas suffisant pour garantir dans la durée le niveau de protection immunitaire contre le virus», s’était quant à lui inquiété Olivier Véran cette même semaine.

L’extension du passe sanitaire à la dose de rappel pourrait donner un coup de fouet à la campagne… et plus encore si la dose de rappel était étendue à l’ensemble de la population: “l’administration d’une dose de rappel deviendra probablement nécessaire au cours des mois qui viennent”, prophétisait au même moment la Haute Autorité de Santé…

Source: Le Figaro

Les deux doses insuffisantes pour valider le passe sanitaire? Il en faudra bientôt une troisième

2 Commentaires

  1. “l’administration d’une dose de rappel deviendra probablement nécessaire au cours des mois qui viennent”, prophétisait au même moment la Haute Autorité de Santé…

    Remplacer le mot probablement par OBLIGATOIRE est plus juste .

    En plus il faudrait pour cette troisièmes dose ce faire injecter un vaccins expérimental dont personnes ne connait les effets a longs terme ; ils elles nous prennent vraiment pour des ” cobayes ” .

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici