100 incidents djihadistes pendant l’hommage à Samuel Paty!

Image d'illustration/DR
Image d'illustration/DR

“Quelques incidents”, dit Jean-Michel Blanquer. “Près de 100 incidents recensés”, réplique Le Point. La cérémonie d’hommages à Samuel Paty a été un festival de micro-manifestations djihadistes.

À cent reprises, les enfants musulmans des écoles françaises ont fait comprendre, suffisamment clairement pour se faire remarquer, qu’ils étaient du côté des décapiteurs, contre leurs enseignants.

“Parmi ces signalements, l’Éducation nationale recense sept menaces individuelles ou collectives. De l’aveu de l’ancien recteur, ces incidents ont pu être “de très petites choses”, explique Le Point. Sauf qu’un enfant qui prend parti pour le terrorisme, ce n’est pas une “très petite chose”. C’est une grave anomalie, et une menace à moyen terme. Ces enfants vont grandir. Ils vont devenir des soldats d’Allah. Certains vont passer à l’acte.

“Il ne faut pas généraliser. Parfois, ce sont des propos à l’emporte-pièce, nous les prenons au sérieux. Tout ceci reste des cas très isolés et que nous traitons, il y a un suivi”, a précisé Blanquer. Répondons deux choses. D’abord, “Allah Aqbar!” est un propos à l’emporte-pièce, mais il tue aux quatre coins du monde. Et, par ailleurs, on aimerait bien savoir quel est le “suivi” dont parle Blanquer. Est-il mis en place par des policiers, ou par des profs islamo-gauchistes LGBT? Ça change tout. Blanquer nous doit des explications.

Bref, l’hommage à Samuel Paty a été l’occasion pour les apprentis-égorgeurs de prendre leurs aises, et de provoquer l’Éducation nationale avec une insolence effarante. Y aura-t-il des sanctions? Lesquelles?

L’ennemi est de plus en plus jeune. C’est une très mauvaise nouvelle. La guerre des boutons est devenue la guerre civile.

Source: Le Point

 

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici