Vaucluse: un homme décapité et éviscéré a été retrouvé chez lui, le tueur est en fuite

Image d'illustration / Photo: Fotolia
Image d'illustration / Photo: Fotolia

Un important dispositif de recherche était déployé mercredi 20 octobre sur Bollène, dans le Vaucluse, dans le secteur dit de “Barry”, après la découverte d’un homme retrouvé décapité et éviscéré chez lui, précise la gendarmerie du Vaucluse, qui a publié dans l’après-midi une photo du suspect sur Facebook.

La piste terroriste n’est pas privilégiée à ce stade après le meurtre d’un homme retrouvé décapité et éviscéré chez lui mercredi à Bollène, dans le Vaucluse. Il s’agit selon toute vraisemblance “d’un crime d’ordre familial“. L’agresseur présumé “n’est pas connu des services de police“. La victime serait “un ascendant“.

L’homme, apparemment âgé d’une quarantaine d’années, cheveux noirs courts, est “potentiellement DANGEREUX et ARMÉ”, prévient-elle en appelant tout témoin qui viendrait à le croiser à appeler le 17 immédiatement. Sur son compte Facebook, la mairie de Bollène appelle également à la vigilance et à la prudence, ainsi qu’à éviter le secteur au maximum et à contacter le 04.90.30.36.85 en cas d’information.

Une centaine de membres des forces de l’ordre étaient engagés en début de soirée dans ces recherches, soutenus par les policiers municipaux de la commune de quelque 13 000 habitants, située près d’Orange. L’hélicoptère de gendarmerie de l’Hérault ainsi qu’une équipe cynophile et des motos tout terrain ont été déployés pour quadriller une zone boisée dans laquelle le suspect s’est réfugié, ajoute France 3.

D’après BFMTV, la victime a été retrouvée par deux infirmières au domicile du suspect, qui souffre de troubles psychiatriques. À leur arrivée, l’homme a pris la fuite.

Le parquet de Carpentras a ouvert une enquête pour homicide volontaire, confiée à la brigade de recherche d’Orange.

Sources: BFMTV/ France 3

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici