Macron refuse que l’Europe soit un bouc-émissaire. Devinez quel est le vrai problème des Français

Emmanuel Macron / Photo: Flickr
Emmanuel Macron / Photo: Flickr

Dans un rare éclair de lucidité, Macron a déclaré hier: “Je suis étonné, pour rester pudique, de voir que dès qu’il y a un problème, nous en revenons à cette vieille maladie française qui consiste à dire: C’est l’Europe”. En effet, le véritable problème, ce sont les décisions prises par les Français depuis des décennies.

“Notre justice s’est construite depuis longtemps dans le dialogue des juges au niveau européen. Ce dialogue a accompagné la construction politique de l’UE, il l’a précédé”, a rappelé le Président français, qui a souligné “que la France a rejoint souverainement”, les textes européens, comme la Convention européenne des droits de l’homme.

Il s’agit là de la stricte vérité. Ce n’est donc pas l’Union européenne qui est véritablement en cause, mais les mauvaises décisions prises depuis des décennies par le peuple français, qui a perpétué au pouvoir les politiques néfastes de la social-démocratie française, lesquelles ont abouti à l’insécurité et à la ruine de ses citoyens.

Les libertés d’entreprendre, d’embaucher, de travailler, d’informer, de s’exprimer, n’ont cessé de se réduire, à mesure que l’imposition et la réglementation n’ont cessé d’augmenter. Seuls les Français qui ont tenté d’éviter ce cauchemar sont innocents de ce crime, les autres portent tous une responsabilité dans cette catastrophe.

Et il n’est pas trop tard pour atteindre la rédemption, l’erreur est humaine, mais ce qui est impardonnable, c’est de fabriquer des boucs-émissaires, plutôt que d’assumer s’être trompé. Ce n’est qu’en prenant conscience de leurs erreurs, que les Français pourront trouver demain le chemin de la prospérité et de la liberté.

Source: AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici