Val-de-Marne: à coups de pavés, les racailles s’opposent à l’interpellation de l’un des leurs, deux policiers blessés

Attaque-pavés-police/DR
Attaque-pavés-police/DR

Samedi soir, des policiers qui procédaient à l’interpellation d’un “jeune” armé dans une rue de Choisy-le-Roi ont été très violement agressés par les congénères du suspect. Encerclés et bombardés de lourds pavés, ils ont du faire usage de leur armement non létal pour se défendre. Deux agents ont été blessés.

Samedi 16 octobre, vers 21h, des policiers de la brigade territoriale de contact (BCT) ont procédé à des contrôles d’identité, avenue d’Alfortville, dans un quartier à forte population immigrée de Choisy-le-Roi (Val-de-Marne), dans une ambiance tendue.

Les fonctionnaires ont aperçu un “jeune”, âgé de 24 ans et bien connu de leurs services, qui rentrait précipitamment dans un bar-PMU pour se soustraire à ce contrôle. Le “jeune” a été poursuivi jusqu’aux toilettes de l’établissement par les agents qui ont découvert qu’il tentait de se débarrasser d’une arme blanche dans la cuvette.

Le couteau a été saisi et l’individu a été interpellé. Des sa sortie de l’établissement, le “jeune” s’est rebellé et a appelé les racailles du quartier à la rescousse. Ceux-ci, environ une trentaine, ont alors violement agressé les policiers, après les avoir encerclés.

De nombreux jets de projectiles, dont des bouteilles de verre, ont visé les agents qui ont du faire usage de grenades de désencerclement pour se dégager de la nasse dans laquelle ils s’étaient retrouvés enfermés.

C’est alors qu’un véhicule de la BAC est arrivé pour leur porter assistance. Celui-ci a immédiatement été visé par des jets de projectiles dont deux lourds pavés de goudron qui ont défoncé le pare-brise et dont l’un a fini sur les genoux d’un policier qui a été légèrement blessé.

Les fonctionnaires sont alors descendus de leur véhicule de service et un violent affrontement, dans lequel un autre policier a été blessé par des coups au visage, s’est déroulé sur la voie publique.

Usant de grenades lacrymogènes et de tirs de LBD 40, les agents ont réussi à repousser leurs assaillants dont deux, des frères âgés de 20 et 21 ans et défavorablement connus de leurs services, ont été interpellés.

Finalement, les fonctionnaires se sont extraits du quartier en emmenant les trois interpellés qui ont été placés en garde à vue. Une enquête a été ouverte par le parquet de Créteil mais on ignore les suites judiciaires données à cette affaire.

Source: Le Parisien/ C News/ Actu 17

2 Commentaires

  1. la racaille dites vous ? comme les mots sont faciles à écrire !!! sans retenue aucune !! et si je vous imitais et me lançais à vous rappeler que l’histoire nous a appris, à travers vos livres bien sure, qu’il fut un temps ou les riches français s’achetaient des maris pour leur femmes pour qu’elles leurs donnent des “enfants”. demandez mois des références et vous les aurez illico présto !!! allez !!! bonne journée et sans rancune.

  2. Dites donc Mouatène vous semblez bien énervé, j’ai vu quelques unes de vos remarques ici dont une qui critique la syntaxe des billets parus. Hum ce qui compte ici c’est le fait de rapporter des événements, même si les phrases ne sont pas parfaites… Créez donc un blog pour vous exprimer…
    Et donc ce dernier billet est totalement hors sujet, vous vous en rendez compte?

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici