Pour échapper à la police, cette racaille en cavale plonge dans la rivière, mais ça lui sera fatal

Image d'illustration/DR
Image d'illustration/DR

Cette nuit, un homme de 30 ans, évadé du centre de détention de Saint-Mihiel (Meuse), s’est noyé dans la Meurthe à proximité de Saint-Max (Meurthe-et-Moselle), en tentant d’échapper à la police qui devait le ramener en prison.

Condamné à plusieurs reprises pour violences aggravées, délits routiers et trafic de stupéfiants, le détenu était “recherché comme évadé”. En effet, le prisonnier n’avait pas regagné l’établissement pénitentiaire après sa permission de sortie, a expliqué le procureur de la République de Nancy, François Pérain.

Le magistrat précise que les policiers de la BAC de Nancy avaient repéré dimanche soir le fugitif. Au cours d’un contrôle, le suspect s’est enfui “en direction de la Meurthe en courant”, avant de se jeter dans la rivière.

Voyant que le fuyard avait des “difficultés à nager”, un policier a tenté de “lui porter secours”, mais le fugitif a finalement coulé dans la rivière, et a été retrouvé par les plongeurs-pompiers à plusieurs mètres de fond. Une enquête pour recherche des causes de la mort a été ouverte, et une autopsie requise.

Source: AFP

2 Commentaires

  1. Le procureur à requis une autopsie ? il s’est jeté dans la rivière s’il ne savait pas nager, ce n’est tout de même pas la faute de la police !!!!! Ras le bol que l’on fasse plus de cas des racailles que des honnêtes gens!

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici