Parce qu’il refuse de pardonner aux djihadistes qui ont tué sa fille, Le Monde lui crache sa haine

Patrick Jardin/Youtube
Patrick Jardin/Youtube

La haine de la gauche n’a plus de limites. Elle n’en n’a jamais eu. C’est pourquoi Le Monde, journal subventionné, a osé titrer son article sur Patrick Jardin, dont la fille a été assassinée au Bataclan: “Au procès des attentats du 13-Novembre, la colère d’un père haineux”. Comme si le problème était sa haine, et pas celle des djihadistes qui ont fait tant de victime le 13 novembre 2015.

En effet, Le Monde regrette beaucoup que Patrick Jardin, ne soit pas la victime politiquement correcte idéale, comme l’incarne Antoine Leiris, qui a osé déclarer: “Vous n’aurez pas ma haine” aux djihadistes qui ont assassiné sa compagne. Non, Patrick Jardin a lui su garder son honneur et n’est pas atteint par le syndrome de Stockholm.

Il déclare tout haut que c’est bien l’islam qui a motivé les djihadistes qui ont ainsi tué des centaines de Français ce soir-là. Une évidence qui lui vaut d’être accusé par Le Monde d’alimenter “un militantisme d’extrême droite ancien”. Tentant ainsi de transformer sournoisement la victime en bourreau.

Dénoncer l’islam comme la racine du mal, est un blasphème impardonnable pour Le Monde, qui s’inquiète de savoir si Patrick Jardin “sera capable, à la barre, de contenir la rage qui l’anime.” Pour cette rédaction de dhimmis, ce qui importe c’est qu’une victime ne s’emporte pas contre les djihadistes. Pleurez, mais ne vous en prenez-pas aux terroristes.

Devant ce comportement immonde du journal, Patrick Jardin a annoncé qu’il déposait plainte, après avoir précisé que Le Monde avait utilisé son image à son insu. Financé avec vos impôts, Le Monde profite de votre argent pour cracher sa haine de tous les Français qui veulent encourager le réveil de la civilisation occidentale face à la barbarie islamique.

Source: Le Monde

4 Commentaires

  1. ça fait bien longtemps que le Monde est complique de la bien pensance islamo gauchistes et des islamistes. A vomir

  2. ce père a parfaitement raison de ne pas pardonner. ceux que vous désignez comme djihadistes ne sont en vérité que des criminels. Pourquoi les glorifier alors c’est la pire espèce sur terre. le djihad c’est tout autre chose. documentez vous pour savoir la vraie signification du mot djihad. c’est vrais, il faut connaitre la langue pour bien le comprendre. mais j’insiste que ces criminels qui ont commis l’attentat du bataclan n’ont rien à voir avec le djihad et meme toutes les religions. la peine doit etre la mort ou la perpétuité sans possibilité de réduction ni de clémence.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici