Le chef de la LDNA relaxé au tribunal, mais deux de ses acolytes sont condamnés pour violences

LDNA / Photo: Capture d'écran YouTube
LDNA / Photo: Capture d'écran YouTube

Dodji Afoua Dit Geay (connu sous le pseudo d’Egountchi Behanzin), le chef de Ligue de défense noire africaine (LDNA) — récemment dissoute en conseil des ministres — comparaissait avec 3 de ses acolytes mercredi 13 octobre 2021, pour des violences à la mairie de Val-de-Reuil survenues le 11 septembre 2021.

Sous prétexte que le communiqué appelant au rassemblement de la LDNA, avait été publié sur les réseaux sociaux par le biais de l’association, le leader du mouvement a été relaxé d’avoir organisé “une manifestation sur la voie publique sans déclaration”, car cet appel n’a pas été fait en son nom propre.

Sur deux prévenus poursuivis pour des “violences sur personne dépositaire de l’autorité publique” et “violences commises en réunion”, un seul a été condamné. Le prévenu a écopé de 12 mois de prison avec sursis pour avoir enfariné Marc-Antoine Jamet, le maire de Val-de-Reuil. L’autre prévenu a été mis hors de cause pour les faits reprochés.

Pour avoir filmé l’intrusion d’une trentaine d’agitateurs, venus perturber un mariage au sein de la mairie, le dernier prévenu a été condamné à 6 mois de prison avec sursis. “Je tenais la caméra, je ne sais pas si c’est une infraction”, s’est-il défendu.

Source: Paris-Normandie

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici