Wauquiez bannit l’écriture inclusive des textes de la Région, les Verts crient au recul

Photo: DR

Dans un document intitulé “Bon usage du français“, la région Auvergne-Rhône-Alpes que préside Laurent Wauquiez (LR) a officiellement décidé, entre autres, de “bannir l’écriture dite inclusive” des “actes, courriers, rapports et délibérations” du Conseil régional. 

Je ne laisserai pas cette écriture porter une vision dans laquelle s’emmêle dictature intellectuelle et wokisme. C’est laid, cela défigure la langue française et déstructure les mots“, a déclaré Laurent Wauquiez au Figaro.

Il ne sera donc plus possible d’écrire “directeur(ice)s ou des ingénieurs/euses territoriaux/ales” dans les documents de la région Auvergne-Rhône-Alpes!

La note précise que cette graphie n’est pas “intelligible par tous“, en raison de son “anarchie typographique“, qui “méconnaît les règles de l’orthographe et de la syntaxe française et qui crée une barrière supplémentaire à un grand nombre de personnes en situation de handicap“.

“Cette posture traduit un pouvoir politique tenu par un président de région qui incarne une forme de relation d’un grand mâle blanc dominant, qui a besoin de réaffirmer cette posture-là et que le langage est essentiellement masculin“, a commenté Fabienne Grebert, la co-présidente du groupe d’opposition des écologistes à la région.

On voit que Sandrine Rousseau n’est pas la seule pseudo-écolo à ne s’occuper que de délires à prétention féministe et de variations sur l’imposture du genre, plutôt que d’écologie… jusqu’à inventer toujours plus de menaces imaginaires.

À l’encontre de l’air du temps“, le fait de refuser la féminisation des noms de métiers “est encore pire“, continue en effet Fabienne Grébert, “C’est une violence symbolique extrêmement forte. Cela veut dire qu’une femme n’a pas le droit de féminiser son métier. On va pouvoir dire qu’une femme est un infirmier? De quel droit? Parce que c’est ça qui est en jeu“, fait-elle mine de s’alarmer.

Elle conclut alors sa tirade délirante par un “cela en dit long sur l’état de notre société et le recul qu’incarne Laurent Wauquiez“. Cela en dit long, en vérité, sur la véritable nature de bien des politiciens pseudo-écologistes…

Source: Lyon Capitale

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici