Non vacciné? Ce père est privé par la dictature sanitaire du droit de voir sa fille

Image d'illustration / Photo: Getty
Image d'illustration / Photo: Getty

La dictature sanitaire devient de plus en plus vexatoire. Un juge de la ville de New York a interdit à un père de voir sa fille de trois ans s’il n’accepte pas de se faire vacciner contre la Covid-19.

Début septembre, un avocat de la mère dans l’affaire de divorce du couple, a demandé quel était le statut vaccinal du père, ce qui a conduit le juge Matthew Cooper, un magistrat bien connu aux États-Unis, à suspendre son droit de visite jusqu’à ce qu’il se fasse vacciner.

Selon le juge, le père doit se soumettre à la vaccination parce que celle-ci est devenue une condition préalable “pour participer de manière significative à la société quotidienne“.

Les dangers de rester volontairement non vacciné pendant le droit de visite avec un enfant alors que le virus Covid-19 reste une menace pour la santé et la sécurité des enfants ne peuvent pas être sous-estimés“, a déclaré le juge.

La suite des propos du juge est encore plus hallucinante. “Malheureusement, et à mon avis de façon incompréhensible, une minorité non négligeable, s’appuyant sur la désinformation, les théories complotistes et des notions confuses de ‘liberté individuelle’, a refusé toutes les incitations à se faire vacciner“.

La seule autre solution pour le père est de payer des tests PCR coûteux chaque semaine, en plus d’un test antigénique bihebdomadaire dans les 24 heures suivant ses visites du week-end.

L’avocat du père, a averti que la décision crée un terrible précédent. “Mon client n’est pas un complotiste“, a déclaré Rosen. “Il est inquiet au sujet du vaccin. Il a entendu parler des effets secondaires. Il a déjà eu une mauvaise réaction à un vaccin contre la grippe“.

Ce juge doit penser que 80 millions d’Américains qui ne sont pas vaccinés font courir à leurs enfants un risque imminent ou un préjudice et que, par conséquent, les tribunaux devraient intervenir et retirer ces enfants à leurs parents“, a-t-il ajouté. “C’est une position absurde“.

Le père a déjà été malade de la Covid-19, ce qui signifie qu’il possède des anticorps qui lui offrent une protection bien supérieure à celle du vaccin, mais cela n’est même pas pris en compte.

Ainsi, la dictature sanitaire fait de la vie un enfer pour les personnes qui refusent de se faire vacciner, tout en maintenant que le vaccin n’est pas “obligatoire”.

Source: Daily Mail

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici