Un musulman armé d’un arc tue 5 personnes en Norvège

Image d'illustration / Photo: Fotolia
Image d'illustration / Photo: Fotolia

Il s’était converti à l’islam il y a un mois. Il n’a pas attendu bien longtemps avant de se lancer dans le Djihad. Son originalité est d’avoir choisi l’arc pour exécuter les infidèles. Une arme redoutablement efficace, à en juger par le bilan: 5 morts et 2 blessés.

L’attaque a eu lieu, hier vers 18h à Konsberg, en Norvège. Un homme armé d’un arc a tiré plusieurs flèches dans la rue et aux abords d’un supermarché. Plusieurs personnes préviennent alors la police. Une demi-heure plus tard, le suspect est interpellé.

“D’après nos informations, il n’y a pour l’heure qu’une personne impliquée dans ces actes, la piste terroriste n’est pas écartée mais le suspect n’a pas été entendu, il est donc trop tôt pour se prononcer sur ses mobiles”, a déclaré la police locale.

Et là, comme d’habitude, les journalistes noient le poisson. “L’auteur présumé est un Danois de 37 ans, résidant dans la ville. Selon un média local, le suspect se serait converti à l’islam un mois auparavant et présenterait des antécédents médicaux, des éléments que ne confirment pas les autorités. La motivation terroriste n’est pas écartée mais la piste solitaire reste privilégiée.”

Donc, s’il est musulman, il est innocent, puisqu’il est fou. Et s’il est terroriste, ce n’est pas trop grave, puisqu’il n’appartient à aucun réseau. Dans l’Occident politiquement correct, 5 morts ne suffisent pas à analyser les faits, et se douter qu’il y a 99% de chances pour que l’islamisme le plus violent soit à la manœuvre en Norvège.

Source: BFMTV

2 Commentaires

  1. Encore des meurtres gratuits au nom de l’Islam assassine, des sanguinaires qui s’en prennent à des personnes innocentes dans les rues.
    On nous fait croire qu’ils sont fous, qu’ils délirent, qu’ils n’ont pas les réflexes ni les moyens de leurs gestes. Comment peut-on nous faire croire une telle chose pareille quand ils ont les gestes précis pour viser des êtres humains au moyen d’un arc, sans rater la cible. Peu de personnes dites “normales” n’y arrivent.
    Il faut combattre ces chiens, que justice soit faite mais pas en douceur, avec la même violence qu’ils nous la font subir, en France et dans toute l’Europe.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici