Près d’un an après l’attentat, un clandestin tunisien menace le sacristain dans la basilique de Nice

Image d'illustration / Photo: Capture d'écran Twitter
Image d'illustration / Photo: Capture d'écran Twitter

Mardi 12 octobre, un clandestin tunisien de 26 ans a été interpellé, après avoir proféré des menaces en arabe à l’encontre du sacristain de la basilique Notre-Dame de Nice. Fortement alcoolisé, le suspect avait fait irruption lundi soir en hurlant dans la basilique et craché par terre, avant de se montrer menaçant.

Effrayé par le comportement menaçant du suspect, le nouveau sacristain, qui n’avait pas envie de finir tué comme son prédécesseur, a déclenché le bouton d’urgence permettant d’alerter les forces de l’ordre. Plusieurs policiers municipaux sont rapidement intervenus sur les lieux et ont interpellé l’auteur des menaces, originaire de Tunisie comme le djihadiste.

Le procureur de la République de Nice, Xavier Bonhomme, s’acharne à minimiser les faits. “Après audition des plaignants et témoins, aucun élément en faveur de l’apologie du terrorisme ou de menace n’a été recueilli”, prétexte-t-il au Figaro.

“Les premiers éléments rapportés faisaient état en effet de menaces, ce qui explique l’interpellation et la garde à vue. Au final, le sacristain a pris peur suite à quelques paroles en arabe”, ose prétendre le magistrat alors que nos confrères d’Actu17, affirment que le clandestin s’était montré menaçant à l’encontre du sacristain.

Le procureur a précisé que le suspect, inconnu des services de police, a été relâché dès mardi après-midi, sans faire l’objet d’une expulsion alors qu’il est en situation irrégulière. Une enquête a été ouverte et confiée au groupe d’appui judiciaire (GAJ) du commissariat de Nice.

Le 29 octobre 2020, Brahim Aouissaoui, un djihadiste de 21 ans, venu clandestinement de Tunisie, avait poignardé et égorgé 3 fidèles catholiques dans la basilique Notre-Dame, dont le sacristain de la basilique, au cri d’“Allah Akbar”.

Sources: Le Figaro, Actu17

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici