Prix du gazole: Marine Le Pen met le doigt où ça fait mal

Marine Le Pen/DR
Marine Le Pen/DR

La France entière parle du prix du gazole. Et la France entière passe à côté du vrai problème: la part des taxes dans ce prix.

Reconnaissons à Marine Le pen le mérite d’avoir signalé, hier, cette évidence aux Français: “Alors que le prix du gazole bat des records, rappelons que 60% du prix de l’essence ce sont des taxes: l’État peut agir!”

En effet, tout est là. Le gazole est beaucoup trop cher parce que les taxes sont beaucoup trop élevées, point final. Il fallait que ce soit affirmé aussi simplement que cela.

Marine Le Pen, toutefois, oublie de signaler l’autre évidence: si les taxes sont beaucoup trop élevées, c’est parce que l’État est beaucoup trop obèse, et la première chose à faire est de réduire le nombre de fonctionnaires et de gaspillages qu’ils créent. Mais ce problème, au RN, on ne veut pas en entendre parler. Quand on siphonne le vote communiste, il faut faire des concessions à l’étatisme…

Source: Twitter

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici