VIDEO. “Que la France se mette en feu!” Le chef de la Ligue de Défense Noire Africaine interpellé

LDNA / Photo: Capture d'écran YouTube
LDNA / Photo: Capture d'écran YouTube

“Que tous les intérêts de la France soient attaqués sur le continent africain”, a lancé Egountchi Behanzin, le leader de la Ligue de Défense Noire Africaine (LDNA), alors qu’il était interpellé très tôt ce matin par la police. Très vindicatif, l’activiste a appelé au soulèvement racial en France alors qu’il était embarqué.

“Ce sont les policiers de Val-de-Rueil que l’État français m’envoie”, a crié à sa femme le chef de la LDNA, cette association dissoute en conseil des ministres le 29 septembre dernier, parce qu’elle incitait à la haine raciale. Une dissolution décidée à la suite d’une intrusion par la force de la LDNA à la mairie de Val-de-Reuil, afin d’intimider le maire.

“Les policiers n’ont pas cessé de me violenter dans l’escalier”, s’est empressé d’accuser l’impulsif militant panafricaniste, qui est allé jusqu’à déclarer dans une autre vidéo, que la police voulait le tuer.

S’adressant à sa femme, l’agitateur lui a lancé ses instructions, comme rassembler ses partisans au “commissariat de Val-de-Rueil”, pour intimider la police, mais aussi carrément inciter aux émeutes raciales: “Tu demandes que la France se mette en feu aujourd’hui! […] Et je donne un ordre à la jeunesse africaine: Vous attaquez les intérêts de la France”.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici