Europe: qui construit des barrières contre les entrées de migrants?

La frontière entre la Pologne et le Bélarus/Photo: DR

Grèce, Lituanie, Pologne: de plus en plus nombreux sont les pays qui créent des barrières plus robustes, plus longues et plus difficiles à franchir dans le contexte de l’invasion migratoire.

La Pologne a commencé les travaux en août dernier: une barrière de 180 kilomètres de long et, lorsqu’elle aura atteint son terme, elle culminera à plus de deux mètres de haut. Objectif. réduire le nombre d’arrivée de migrants via le Belarus.

Idem pour la Lituanie qui souhaite freiner l’arrivée des migrants qui commencent à transiter en nombre par la Biélorussie pour rejoindre l’Europe.

Quant à la Grèce, elle parachève la construction d’un mur de briques de 40 kilomètres de long à sa frontière avec la Turquie, toujours pour les mêmes raisons: ce sont des points d’entrée sur le territoire européen pour des milliers de migrants orientaux, et les pays frontaliers sont complices.

12 pays européens viennent d’ailleurs de demander que ces barrières construites soient financées par les fonds européens souhaitant protéger les frontières communes extérieures à l’Union européenne.

La Commission européenne a répondu qu’elle n’avait rien contre la construction de ces barricades, mais elle a ajouté qu’elle ne ferait rien pour les financer…

Source: francetvinfo

1 COMMENTAIRE

  1. Qui construit des barrières contre les entrées des migrants ?
    Les états qui ont conservé trois sous de bon sens

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici