En Gironde, deux policiers blessés, délibérément percutés par le véhicule de deux cambrioleurs

Image d'illustration / Photo: DR
Image d'illustration / Photo: DR

Dimanche soir, deux policiers de Bordeaux ont été sérieusement blessés alors qu’il étaient sur un barrage dressé pour barrer la route à la voiture de deux individus auteurs d’une tentative de cambriolage. Les malfrats n’ont pas hésité a venir volontairement percuter le véhicule où se trouvaient les deux agents.

Dimanche 11 octobre, dans la soirée, les policiers de la métropole de Bordeaux ont été prévenus que deux individus étaient en train de tenter de cambrioler un bar-tabac sur la commune proche de Bassens.

À l’arrivée des forces de l’ordre, les malfrats ont pris la fuite à bord d’une puissante berline. Aussitôt l’alerte a été donnée et un barrage a été dressé sur la voie publique, en aval de leur direction de fuite.

Alors qu’une herse de type stop-stick et un véhicule avec deux agents à bord barraient la route sur la commune voisine de Lormont, le véhicule en fuite s’est présenté à vive allure sur les lieux et est venu volontairement percuter la voiture de service avec les deux fonctionnaires à l’intérieur.

Le choc a été extrêmement violent et la voiture des fuyards n’a pu continuer sa route. Les deux policiers à bord du véhicule percuté ont été sérieusement blessés et ont dû être transportés au CHU Pellegrin de Bordeaux.

Les malfrats ont alors pris la fuite à pied mais l’un d’eux, un “jeune” de 23 ans dont le profil exact ou les éventuels antécédents judiciaires n’ont pas filtré, a pu être rattrapé et interpellé. L’autre a réussi à prendre la poudre d’escampette et il était, hier encore, activement recherché.

Le parquet de Bordeaux a ouvert une enquête pour tentative d’homicide sur agents dépositaires de l’autorité publique et l’individu interpellé a été placé en garde à vue. On ignore le nombre de jours d’ITT qui ont été attribués aux deux policiers blessés.

Sources: France Bleu/ Sud-Ouest/ Actu Bordeaux

1 COMMENTAIRE

  1. Tentative d’assassinat avec arme par destination sur agent de la force publique , 20ans ferme et sans remise de peine , c’est ce qu’ils méritent tout les deux.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici