Dunkerque: un commando armé attaque et séquestre l’équipage d’un cargo ayant transporté de la cocaïne

Cargo-Trudy/DR
Cargo-Trudy/DR

Dans la nuit de dimanche à lundi, un commando armé est monté à bord du cargo le “Trudy”, immobilisé à Dunkerque depuis le 2 octobre dernier par les douanes qui y avaient découvert plus d’une tonne de cocaïne. L’équipage a été violenté et séquestré par les assaillants qui cherchaient la précieuse cargaison et sont repartis bredouilles.

Dans la nuit du dimanche 10 au lundi 11 octobre, un commando d’une dizaine d’hommes armés et visiblement expérimentés s’est introduit dans l’enceinte sécurisée du port de Dunkerque. Ces individus ont ensuite pris d’assaut le cargo le “Trudy”.

Ce bâtiment était immobilisé depuis le 2 octobre dernier par les douanes françaises qui y avaient découvert 1,1 tonne de cocaïne alors que ce navire, immatriculé au Libéria, faisait route depuis le Brésil en direction d’Anvers et, après une escale en Espagne, avait traversé les eaux territoriales françaises.

Depuis, le navire était sous séquestre dans le port de Dunkerque et son équipage, placé en rétention douanière, avait été remplacé par d’autres marins. Ce sont ces hommes qui ont été victimes de l’attaque de dimanche soir.

Le commando armé les a séquestrés et en a même violenté plusieurs avant de se livrer à une fouille du bâtiment pour y retrouver la précieuse cargaison. Ces assaillants, qui pourraient être russes selon une source proche du dossier, ont fait chou blanc, la drogue ayant déjà été saisie par la justice française et mise sous scellés.

C’est l’arrivée des gendarmes du port qui a mis en fuite l’équipe de malfaiteurs qui portaient tous des cagoules et auraient été très bien équipés. Le parquet de Dunkerque a ouvert une enquête et les fonctionnaires de la police judiciaire de Lille ont été chargés de mener les investigations.

Sources: La Voix du Nord/ Actu 17

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici