Islamisation: appels à la prière dans les hauts-parleurs à Cologne

Mosquée à Cologne Photo: Wikimedia Commons
Mosquée à Cologne Photo: Wikimedia Commons

Henriette Reker, maire de Köln (Cologne), en Allemagne, a annoncé que, dans le cadre d’un projet-pilote de deux ans, l’appel à la prière pourrait être récité dans les villes dans le cadre de certaines règles, sur demandes reçues en ce sens.

Les habitants de Cologne sont bien partis pour subir les chants des muezzins au moins tous les vendredis: se référant à la liberté de religion protégée par la Constitution, Reker a déclaré que le projet en question était “un signe d’acceptation mutuelle de la religion“.

Nos concitoyens musulmans font partie intégrante de notre ville. Le son de l’appel à la prière en plus des cloches des églises de notre ville montre que la diversité est valorisée à Cologne et que cette diversité se vit ici” a estimé la maire ce la plus grande ville de la Rhénanie du Nord-Westphalie.

Mais les cloches des églises font partie du patrimoine de tous les pays d’Europe depuis des siècles, alors que les mosquée sont de construction récente… et beaucoup plus prosélytes.

Comme par hasard, le siège des principales organisations non gouvernementales turques, comme l’Union turco-islamique auprès de la Direction des Affaires religieuses (DITIB) à laquelle plus de 900 mosquées sont affiliées, est situé à Cologne.

C’est également le cas de Milli Gorus (IGMG) et de l’Union islamique turco-européenne (ATİB). Comme par hasard…

Source: TRT français

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici