Amende de 25 000 euros requise contre Brigitte Bardot pour CETTE raison!

Brigitte Badrot Photo: Wikimedia Commons
Brigitte Badrot Photo: Wikimedia Commons

Dans une lettre ouverte en 2019, l’actrice avait qualifié les Réunionnais “d’autochtones” aux “gènes de sauvages“. Elle était poursuivie, jeudi, par le tribunal judiciaire de Saint-Denis de La Réunion pour ces propos.

La militante avait adressé au préfet de La Réunion une lettre ouverte à en-tête de sa fondation, se disant “envahie de lettres me dénonçant la barbarie que les Réunionnais exercent sur les animaux”. 

L’ancienne vedette âgée de 87 ans évoquait les cas d’animaux “blessés, empoisonnés et amputés”, la pratique prétendument courante de l’utilisation de chats ou de chiens comme appâts pour la pêche aux requins, et les  “décapitations de chèvres et de boucs lors de fêtes indiennes tamoules”.

“Les autochtones ont gardé leurs gènes de sauvages, tout ça a des réminiscences de cannibalisme des siècles passés. J’ai honte de cette île, de la sauvagerie qui y règne encore”, concluait l’ex-actrice, qualifiant aussi les Réunionnais de “population dégénérée encore imprégnée des coutumes ancestrales, des traditions barbares qui sont leurs souches”. 

Ces outrances avaient suscité une vague d’indignation à la Réunion:. la Ligue des droits de l’homme, le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples, la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme, SOS Racisme et la Fédération des associations et groupements religieux hindous et culturels tamouls de La Réunion se sont constitués parties civiles, tout comme le député mélenchoniste Jean-Hugues Ratenon, venu à l’audience.

Son avocate a rappelé que “MmeBardot avait adressé un courrier au juge d’instruction pour s’excuser et faire son mea culpa“: “ J’ai écrit avec mon cœur et avec ma rage”, a-t-elle expliqué, parlant d’une “réaction de désespoir et de colère”.

Selon Me Catherine Moissonnier, Brigitte Bardot s’inscrivait plutôt dans la démarche d’une lanceuse d’alerte sur “la maltraitance animale qui est réelle à La Réunion. Il faut arrêter de se voiler la face”. Le jugement sera rendu le 4 novembre.

Source: Le Monde 

1 COMMENTAIRE

  1. cette célébre actrice, comme vous dites ne pourrait elle pas aller visiter les abattoirs de france ? c’est là ou la sauvagerie a bien lieu et ça a été difusé sur toutes les chaines de télévisions. quel a été la réaction des autorités sanitaires françaises ??? et celle de la célébre actrice.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici