Les démons de Libération se jettent sur l’Église ! FL24 répond

Image d'illustration/Twitter
Image d'illustration/Twitter

La publication du rapport sur les crimes sexuels dans l’Église résonne comme un coup de tonnerre dans le ciel français. Difficile d’y échapper. Chaque citoyen, croyant ou athée, de droite ou de gauche, réagit à sa manière.

Mais s’il y a un média qui réagit avec rage, les yeux injectés de sang et la bave aux lèvres, c’est Libération. Qui titre ce matin, en première page: “L’Église impardonnable”.

Ce titre appelle une réponse. Et, comme nous répondons à des athées, nous n’allons pas parler de divinité, mais d’humanité.

En 2021, dans le monde, l’Église gère:

72 826 écoles maternelles pour 7 313 370 élèves,

96 573 écoles primaires pour 35 125 124 élèves,

47 862 établissements d’enseignement secondaire pour 19 956 347 élèves,

11 758 jardins d’enfants,

3 506 centres d’éducation ou de rééducation sociale,

5 287 hôpitaux,

15 937 dispensaires,

610 léproseries,

15 722 maisons de retraite pour personnes âgées, malades chroniques et handicapés

9 552 orphelinats,

13 897 dispensaires de consultations matrimoniales,

35 746 autres institutions éducatives et humanitaires.

Maintenant, posons quelques questions à Libération. Votre gauchisme, qui sauve-t-il? Combien d’écoles et d’hôpitaux a-t-il créé? Combien de lépreux soigne-t-il? Combien d’orphelins héberge-t-il? Combien de grands blessés opère-t-il? Combien de réfugiés protège-t-il? Où sont ses cathédrales, ses chefs-d’œuvre, ses Vinci, ses Raphaël, ses Michel-Ange, ses Mozart?

Les rédacteurs de Libération savent-ils seulement que leur chère Université de la Sorbonne, épicentre de mai 68, a été créée par l’Église, et qu’au Moyen-Âge, la jeunesse de l’Europe entière venait y écouter les cours de saint Thomas d’Aquin? Savent-ils que l’idée de libre-arbitre, dont ils sont si friands, a été inventée par saint Augustin? Savent-ils que c’est l’Église qui, la première, a décrété que les pauvres devaient avoir accès à la médecine et à l’éducation? Savent-ils que c’est saint Paul qui, le premier, a décrété l’égalité entre hommes et femmes, et entre maîtres et esclaves? Savent-ils que la théorie du big bang, qui a révolutionné la physique, a été inventée par un prêtre? Savent-ils que, sans l’Église, la civilisation où ils vivent n’aurait tout simplement jamais existé?

Alors, oui, l’Église fait des erreurs et elle commet des fautes. Tous les jours depuis deux mille ans. Et comment pourrait-il en être autrement: en nombre d’adhérents, elle est la plus grande organisation sur Terre! Forcément, une partie d’entre eux sont des pervers et de prédateurs! Sauf qu’ils n’y sont pas plus nombreux que dans les autres organisations humaines, toutes imparfaites, toutes faillibles, toutes condamnables.

Alors, non, l’Église catholique n’est pas du tout “impardonnable”. Elle est même beaucoup plus pardonnable que Libération, ramassis de paresseux, d’idéologues sans conscience, de fans du sanguinaire Trotsky, de l’effrayant Saline, du monstrueux Mao, et vivant de l’argent des contribuable qui ne le lisent jamais.

Contrairement à la charité de l’Église, l’humanitarisme de Libération n’a jamais sauvé la moindre vie, le moindre corps, ni la moindre âme. Il ne sait que creuser des fosses communes et les remplir d’innocents.

La bave du démon collectiviste n’atteint pas la plus vaste, la plus belle et la plus utile réunion de cœurs jamais vue dans l’Univers. Vade retro, Libé.

Sources: Libération, Fides, Twitter

 

1 COMMENTAIRE

  1. J’ai eu la chance de rencontrer des super curés. Il y a des pervers comme dans tout groupe humain chez les éducateurs, les humanistes qui vont dans les pays pauvres pour assouvir leurs bas instincts. Quand on est curé, policier, magistrat on n’a pas les mêmes règles morales qu’un quidam. Elles se situent au-dessus. On change de métier dans le cas contraire

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici