De mieux en mieux: l’Algérie interdit son espace aérien aux avions de l’opération Barkhane

Image d'illustration Photo: Fotolia
Image d'illustration Photo: Fotolia

C’est décidément l’escalade dans les réactions de l’Algérie à l’annonce de la réduction du nombre de visas accordés aux Algériens désirant se rendre en France: la France n’a désormais plus le droit de survoler le territoire algérien avec ses avions militaires, notamment ceux de l’opération Barkhane pour rejoindre le nord du Mali.

Aucune notification officielle n’a été reçue, mais ce dimanche matin, en déposant les plans de vol, les militaires se sont rendus compte que les autorisations de survol n’avaient pas été accordées par Alger.

C’est ainsi que l’état-major des armées françaises a découvert la nouvelle. Deux vols logistiques ont d’ores et déjà dû être reportés mais, selon le colonel Ianni, porte-parole dudit état-major, “cela n’affecte ni le déroulé, ni la poursuite des opérations“.

Déjà, au début de l’opération Serval, “ancêtre” de Barkhane en 2013,, des Rafale français s’étaient vu interdire l’espace aérien algérien pour se rendre au Mali. Ils avaient dû survoler le Maroc et la Mauritanie, au prix de cinq points de ravitaillement.

Alors qu’approche le 60ème anniversaire de la fin de la guerre d’Algérie et de son indépendance, Emmanuel Macron aurait estimé, devant des jeunes d’origine algérienne, que l’Algérie s’était construite sur “une rente mémorielle“, entretenue par “le système politico-militaire“, ce que le pouvoir algérien a qualifié d'”ingérence inadmissible dans ses affaires intérieures“.

Mais il est difficile de ne pas y voir une réaction à la récente décision de diviser par deux le nombre de visas français accordés aux Algériens, mais aussi aux marocains et aux Tunisiens, en représailles pour leurs refus de reprendre leurs ressortissants délinquants, criminels ou immigrants clandestins sur notre sol.

Dans le même entretien, l’actuel Président Macron avait en effet reconnu que son objectif était “d’ennuyer les gens qui sont dans le milieu dirigeant” qui “avaient l’habitude de demander des visas facilement“… comme par hasard, à quelques mois des élections présidentielles!

Sources: Le Figaro, le Parisien

Macron en a trop dit? Furieuse, l’Algérie rappelle son ambassadeur

1 COMMENTAIRE

  1. en algérie il n’y a que des algériens !! quand on cherche les poux dans la tete des autres on les trouve dans SA tete. y a qu’à se gratter le crane pour comprendre. il faut que le monde entier comprenne que le peuple algérien est souverain à 101 % chez lui. l’algérie c’est le pays libre dans le sens vrai du mot. ne vous y frottez pas !!! vous venez en amis, vous etes les biens venus tout le temps mais attention ne faites pas comme l’a fait l’état français en 1830, ce n’est plus les memes époques.
    -Gloire aux Martyrs de l’Algérie et que vive le peuple algérien, issu des braves qui ont dit non au colonialisme, dans la paix et la prospérité.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici