Le gouvernement dissout la Ligue de Défense Noire Africaine pour la haine raciale

Capture d'ecran
Capture d'ecran

Ce mercredi, la Ligue de Défense Noire Africaine (LDNA) a été dissoute en conseil des ministres, a annoncé Gérald Darmanin sur Twitter. Le ministre de l’Intérieur avait lancé une procédure de dissolution envers ce qu’il a désigné comme une organisation “raciste” , suite à son intrusion par la force dans une mairie.

Selon le décret, la LDNA “diffuse une idéologie appelant à la haine, à la discrimination et à la violence en raison de l’origine, de l’orientation sexuelle” et est “impliquée de manière récurrente dans l’organisation d’actions coups de poing isolées ou à l’occasion de manifestations commettant ou appelant à commettre des agissements violents”.

Selon le ministre, “ses actions” ont causé des “troubles à l’ordre public” comme à Val-de-Reuil (Eure), où l’organisation avait pénétré de force dans la mairie, afin d’en intimider le maire socialiste de la ville, Marc-Antoine Jamet, après une semaine de tensions entre Africains et Kurdes, suite à une rixe survenue entre deux enfants le 5 septembre.

La LDNA se définit sur les réseaux sociaux comme un “mouvement révolutionnaire pour la défense des droits des Afro-descendants et des Africains”. Près de 300 000 personnes sont abonnées à sa page Facebook. Son leader se présente sur son compte Twitter comme un “activiste politique, résistant Pan-Africain, combattant de la liberté, révolutionnaire”.

Plusieurs politiques, dont des membres du Rassemblement national, demandaient la dissolution de l’association, notamment depuis une manifestation organisée contre les violences policières en juin 2020 devant l’ambassade des États-Unis.

Source: AFP

1 COMMENTAIRE

  1. il est du droit et du devoir du Gouvernement de prendre toutes les mesures pour la prévention et le rétablissement de l’ordre public. il est souverain !!!

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici