C’est parti! Macron commence à attaquer Zemmour

Emmanuel Macron/DR
Emmanuel Macron/DR

On attendait le moment où Macron allait taper sur Zemmour. Ça commence.

Ce week-end, il déclarait qu’il refusait de prendre position sur la zemmourmania. Mais c’est plus fort que lui. Ce petit gesticulateur jaloux a besoin de se mêler de tout.

Il a donc déclaré hier: “Nous nous posons souvent dans le débat politique la question de notre identité. Mais notre identité ne s’est jamais bâtie ni sur le rétrécissement, ni à des prénoms, ni à des formes de crispation.”

Ici, le mot-clé est “prénoms”: c’est la tête chercheuse du missile lancé par Macron en direction de Zemmour. Et deux autres mots constituent les charges explosives. “Rétrécissement”: Macron dit que Zemmour est nain. “Crispation”: Macron dit que Zemmour est fou.

L’ennui est que Macron n’est ni grand, ni sain, et qu’à travers cette attaque, c’est lui-même qu’il détruit. Cela s’appelle: un névrosé.

Source citation: BFMTV

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici