Nuit d’émeute à Arles: un policier gravement blessé, 24 voitures brulées

Image d'illustration / Photo: Pixlr
Image d'illustration / Photo: Pixlr

Dans la soirée de samedi dernier, le police a interpellé un dealer dans un quartier sensible d’Arles. Au cours de l’opération, un policier a été sérieusement blessé. En représailles, les racailles ont attaqué les fonctionnaires puis ont ont incendié une vingtaine de véhicules sur la commune durant la nuit.

Samedi 25 septembre, vers 21h, les policiers d’Arles (Bouches-du-Rhône) ont lancé une opération anti-stups dans le quartier sensible du Trébon. Au cours de celle-ci, un dealer a été interpellé, non sans difficulté.

En effet, l’individu a violemment résisté à son interpellation, blessant très sérieusement un fonctionnaire et appelant à la rescousse une trentaine de racailles de ce quartier à forte population immigrée.

Les policiers ont alors été la cible d’une attaque en règle de la part des “jeunes” qui les ont bombardés de divers projectiles, dégradant au passage un véhicule de service. Les agents ont dû riposter avec des tirs de LBD 40 et de grenades lacrymogènes pour arriver à se dégager.

Le dealer interpellé a, quant à lui, été ramené au commissariat d’Arles où il a été placé en garde à vue. Le policier blessé a lui été hospitalisé et s’est vu attribuer  pas moins de 21 jours d’ITT par les services médico-judiciaires.

Mais la situation n’allait pas en rester là. Irrités par l’interpellation de leur congénère, les racailles ont alors mis littéralement le feu à la commune! Juchés sur des deux-roues par équipes de deux, les “jeunes” ont sillonné divers quartiers du centre-ville et ont incendié pas moins de 24 véhicules!

Policiers et sapeurs-pompiers sont donc restés en haleine une bonne partie de la nuit sans qu’il soit possible d’interpeller un seul agresseur. Le parquet de Tarascon a ouvert une enquête sur ces faits et les policiers d’Arles cherchent à identifier les auteurs, notamment grâce à des images de vidéosurveillance.

Sources: Le Figaro/ Le Dauphiné Libéré/ Actu 17

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici