La dictature sanitaire paralyse l’économie: attendez-vous à une pénurie généralisée

Image d'illustration / Photo: Pixabay
Image d'illustration / Photo: Pixabay

Les règles sanitaires absurdes en France et partout dans le monde ont pour effet de paralyser la production et le commerce. La France pourrait bientôt être confrontée à une pénurie de plusieurs matières premières, avec un impact négatif direct sur la production de plusieurs produits.

Des pénuries et des prix qui explosent en vue. Selon des experts, les chaînes d’approvisionnement fonctionnent en ce moment au ralenti. Certains secteurs pourraient être victimes d’une pénurie qui devrait avoir des répercussions immédiates sur les produits de consommation disponibles auprès des ménages.

Le réapprovisionnement devient très difficile pour de nombreuses raisons, notamment à cause d’un manque de conteneurs pour les transports en bateau, depuis la Chine et les autres pays asiatiques particulièrement. Il y a aussi des difficultés à assurer des transports entre les pays qui imposent chacun ses propres contraintes sanitaires, en raison de la politique absurde face au Coronavirus.

Les magasins sont censés commencer à recevoir, à cette période de l’année, leurs stocks de jouets pour des fêtes de Noël qui marquent toujours un regain de l’activité commerciale. Si certaines grosses enseignes sont parvenues à anticiper leurs besoins grâce à une planification dès l’an passé, d’autres doivent affronter d’importants soucis de livraison. Il n’y a pas assez de conteneurs, notamment en raison d’une pénurie d’aluminium qui freinerait sa production et, de plus, la production chinoise n’a pas atteint le même niveau qu’auparavant.

Cette crise à venir représente paradoxalement une opportunité pour des producteurs français. Les fabricants de jouets, par exemple, victimes depuis des décennies d’un grand remplacement par des produits chinois, vont tenter de profiter de la situation pour proposer des produits made in France. Mais là encore, à condition d’être en bois ou en plastique, car un manque de micro-processeurs affecte la production de jouets. La désindustrialisation de la France se traduit en termes de dépendance économique…

Les prix pourraient donc augmenter pour les jouets mais aussi pour d’autres produits du quotidien. Des coûts de production des marques comme Lotus, Okay ou Tena risquent de grimper de 30%. De quoi faire grimper les prix du papier-toilette.

Une pénurie mondiale touche également le secteur du bâtiment et l’ameublement, étant donné les difficultés de se fournir en matières premières comme le bois, l’acier, le plastique ou même le cuivre. Ces matières premières sont utilisées dans la fabrication de nombreux produits du quotidien, dont les meubles, les jouets et autres, mais sont capitaux dans le secteur du bâtiment. Les délais de production et de livraison sont donc plus longs qu’à l’accoutumée et une hausse des prix a déjà été constatée.

Une crise économique est-elle à craindre pour 2022?

Sources: Les Échos/ BFMTV/ France Culture

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici